1972 : arts, territoires et terrorisme

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 189 pages
Poids : 285 g
Dimensions : 14cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-940563-39-5
EAN : 9782940563395

1972

arts, territoires et terrorisme

de

chez MetisPresses

Collection(s) : VuesDensemble

Paru le | Broché 189 pages

Public motivé

19.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface d'Antoine Picon


Quatrième de couverture

En 1972, Munich accueille les Jeux Olympiques. Otl Aicher veut transmettre une image pacifique de l'Allemagne d'après-guerre avec le design d'espace innovant du complexe olympique. Le 5 septembre, l'irruption brutale du conflit israélo-palestinien dans le contexte sportif met fin à son effort avec la prise d'otages des athlètes israéliens. Encore enfant, Andrea Urlberger assiste ce jour-là aux retransmissions télévisées des Jeux et vit le drame en direct.

Le souvenir de cet évènement engendre aujourd'hui une réflexion sur l'intensification des liens entre images et territoires. Au début des années 1970, cette thématique annonçait, bien avant le 11 septembre 2001, nos angoisses actuelles, marquées à la fois par la saisie du monde en temps réel que par la peur du terrorisme.

Comment comprendre cette collision entre l'extension du design et un terrorisme qui vise avant tout les médias ? L'analyse de quatre créations artistiques traitant de la prise d'otages permet à l'auteur de cerner l'impact profond de cet évènement.

La perspective s'élargit ensuite à d'autres éléments historiques permettant d'esquisser un forage de l'an 1972, parmi lesquels la Ostpolitik, les accords sur la fin de la guerre du Vietnam, les premières conférences sur l'environnement ou encore la documenta 5. Par le biais de ces exemples, 1972 apparaît alors comme une année de basculement, paradigmatique d'un monde dont la complexité s'affiche subitement.