A son image

de

chez Actes Sud

Collection(s) : Domaine français

Paru le | Broché sous jaquette 218 pages

19.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Joséphine de Seegner (Le comptoir des mots)

Jérôme Ferrari nous emmène le temps d'un requiem dans un voyage entre les Balkans et la Corse, au fil d'un récit émouvant où l'auteur capture les fragments de la vie d'une femme à la manière des clichés photographiques. Une réussite !

Clémence Cochan (Le comptoir des lettres)

Douze regards de photographes sur l'Europe et ses conflits au vingtième siècle, douze histoires de clichés : pour raconter l'histoire d'Antonia, jeune photographe corse, qui a choisi de partir dans une Yougoslavie à feu et à sang, pour mieux comprendre, peut-être, les luttes indépendantistes menées par ses amis sur leur île.

Une analyse d'image brillante : une jeunesse corse dans les années 80-90, prise entre politique et identité.

Par une soirée d'août, Antonia, flânant sur le port de Calvi après un samedi passé à immortaliser les festivités d'un mariage sous l'objectif de son appareil photo, croise un groupe de légionnaires parmi lesquels elle reconnaît Dragan, jadis rencontré pendant la guerre en ex-Yougoslavie. Après des heures d'ardente conversation, la jeune femme, bien qu'épuisée, décide de rejoindre le sud de l'île, où elle réside. Une embardée précipite sa voiture dans un ravin : elle est tuée sur le coup.

L'office funèbre de la défunte sera célébré par un prêtre qui n'est autre que son oncle et parrain, lequel, pour faire rempart à son infinie tristesse, s'est promis de s'en tenir strictement aux règles édictées par la liturgie. Mais, dans la fournaise de la petite église, les images déferlent de toutes les mémoires, reconstituant la trajectoire de l'adolescente qui s'est rêvée en photographe, de la jeune fille qui, au milieu des années 1980, s'est jetée dans les bras d'un trop séduisant militant nationaliste avant de se résoudre à travailler pour un quotidien local où le "reportage photographique" ne semblait obéir à d autres fins que celles de perpétuer une collectivité insulaire mise a mal par les luttes sanglantes entre clans nationalistes.

C'est lasse de cette vie qu'Antonia, succombant à la tentation de s'inventer une vocation, décide, en 1991, de partir pour l'ex-Yougoslavie, attirée, comme tant d'autres avant elle, dans le champ magnétique de la guerre, cet irreprésentable.

De l'échec de l'individu à l'examen douloureux des apories de toute représentation, Jérôme Ferrari explore, avec ce roman bouleversant d'humanité, les liens ambigus qu'entretiennent l'image, la photographie, le réel et la mort.
Un roman consacré à une photographe décédée qui aborde le nationalisme corse, la violence des conflits contemporains et les liens troubles entre l'image, la photographie, le réel et la mort. Prix littéraire du Monde 2018, prix Méditerranée 2019. ©Electre 2019
Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 218 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 12cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-10944-8
EAN : 9782330109448

Du même auteur : Jérôme Ferrari