Ange-Jacques Gabriel : l'héritier d'une dynastie d'architectes

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 149 pages
Poids : 852 g
Dimensions : 23cm X 27cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7577-0217-8
EAN : 9782757702178

Ange-Jacques Gabriel

l'héritier d'une dynastie d'architectes

de

chez Ed. du Patrimoine

Collection(s) : Monographies d'architectes

Paru le | Broché 149 pages

Tout public

29.00 Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Ange-Jacques Gabriel (1698-1782)

Ange-Jacques Gabriel apparaît à la sixième génération d'une dynastie de maîtres maçons et d'architectes originaires de Normandie, que l'on retrouve, au début du XVIIe siècle, à Paris, au service du roi.

L'ascension de cette dynastie est celle d'une entreprise où la collaboration intergénérationnelle est animée par un génie collectif que les lettres d'anoblissement de la famille qualifient de «vertu héréditaire». Jacques V, père d'Ange-Jacques et premier architecte du roi, marque l'apogée de cette ascension : par un retour à la province, il diffuse l'art royal dans toute la France. Ange-Jacques, quant à lui, hérite du titre éminent de son père mais travaille exclusivement pour le roi et même en étroite collaboration avec celui-ci, ce qui est sans précédent. À sa retraite, qui suit de peu la mort de Louis XV, la critique prérévolutionnaire condamne l'homme comme l'un des responsables de la faillite de l'Ancien Régime et l'oeuvre comme l'expression d'un style suranné. Celle-ci comprend, cependant, nombre de réalisations majeures, parmi lesquelles l'École militaire, la place de la Concorde, le Petit Trianon, les châteaux de Compiègne et de Fontainebleau, les décors intérieurs Louis XV du château de Versailles et, en particulier, l'Opéra...

Biographie

Jean-Marie Pérouse de Montclos est diplômé de l'Institut d'Études politiques de Paris, membre de l'Académie d'architecture et président du Comité de Sauvegarde de l'art français. Il a assumé, pendant vingt ans, la direction scientifique de l'Inventaire général. Il est l'auteur d'une trentaine de livres sur l'architecture des Temps modernes, parmi lesquels Architecture française II (1989), Philibert De l'Orme (2000), Jacques-Germain Soufflot (2004), L'Art de France (2004 et 2011). Le Vocabulaire de l'Architecture qu'il publie en 1972 (nouvelle édition, 2011) est devenu un livre de référence.

Du même auteur : Jean-Marie Pérouse de Montclos