Avant que j'oublie

de

chez Verdier

Collection(s) : Chaoïd

Paru le | Broché 137 pages

14.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Marine Etchecopar Boutin (Nordest)

Savoir rire (et faire rire) es choses graves, voilà certainement la qualité la plus enviable. Anne Pauly la possède et la manie à la perfection: ajoutez à cela une écriture limpide et vous avez dans les mains l'un es plus beaux romans de cette rentrée.

Philippe Poulain (L'Atelier)

Le père est mort. Il reste à l'enterrer. Et à vider la maison. Et à faire le plein de souvenirs.
Le père est mort, oui, mais quel père? Combien reste-t-il encore à découvrit de lui pour mieux se souvenir? Et pour -enfin -écrire.

Premier roman remarquablement tenu et tendu.

Pauline PIERRE (La Manoeuvre)

A la disparition de son père, Anne doit se confronter au chagrin, aux doutes et aux regrets pour faire son deuil et trouver l'apaisement.

Elle nous entraîne dans ses pas, entre rire et larmes, dans un premier roman pétri d'une humanité et d'une inventivité poétique rageuse.

Une élégie d'une beauté et d'un humour redoutable qui donne envie d'habiter l'existence avec encore plus de voracité !


Il y a d'un côté le colosse unijambiste et alcoolique, et tout ce qui va avec : violence conjugale, comportement irrationnel, tragi-comédie du quotidien, un « gros déglingo », dit sa fille, un vrai punk avant l'heure. Il y a de l'autre le lecteur autodidacte de spiritualité orientale, à la sensibilité artistique empêchée, déposant chaque soir un tendre baiser sur le portrait pixellisé de feu son épouse. Mon père, dit sa fille, qu'elle seule semble voir sous les apparences du premier. Il y a enfin une maison, à Carrières-sous-Poissy, et un monde anciennement rural et ouvrier.

De cette maison il faut bien faire quelque chose, à la mort de ce père Janus. Capharnaüm invraisemblable, caverne d'Ali-Baba, la maison délabrée devient un réseau infini de signes et de souvenirs pour sa fille, la narratrice, qui décide de trier méthodiquement ses affaires. Et puis, un jour, comme venue du passé et parlant d'outre-tombe, une lettre arrive qui dit toute la vérité sur ce père aimé auquel, malgré la distance sociale, sa fille ressemble tant.
A la mort de son père, unijambiste alcoolique et poète sensible, la narratrice doit vider la maison familiale de Carrières-sous-Poissy. Ce capharnaüm devient un réseau de signes et de souvenirs éclairant la personnalité de ce colosse fragile. Comme venue du passé, une lettre arrive qui dit toute la vérité sur ce père aimé malgré la distance sociale. Prix Envoyé par la Poste 2019. Premier roman. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 137 pages
Poids : 202 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37856-029-4
EAN : 9782378560294