Bordeaux au XVIIIe siècle : le commerce atlantique et l'esclavage. Bordeaux in the 18th century : trans-atlantic trading and slavery

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 208 pages
Poids : 1000 g
Dimensions : 18cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36062-193-4
EAN : 9782360621934

Bordeaux au XVIIIe siècle

le commerce atlantique et l'esclavage

de

chez le Festin

Collection(s) : Guides Le Festin

Paru le | Broché 208 pages

Public motivé

24.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface Alain Juppé | textes de Hubert François, Christian Block, Jacques de Cauna | traduit en anglais par Lucy Edwards


Quatrième de couverture

À la faveur d'un essor économique sans précédent, Bordeaux connaît au XVIIIe siècle une véritable transformation urbaine. La prospérité de la ville, qui attire une population active venue de toute la région, ainsi que des négociants et des armateurs issus de différents horizons européens, est avant tout le résultat du dynamisme de son négoce maritime qui la place au coeur des échanges internationaux.

Ce commerce est cependant entaché des tragédies humaines générées par la Traite et l'esclavage, alors en usage en un siècle qui voit en parallèle se développer les idées des Lumières.

À cette même époque, un important mouvement migratoire des Aquitains se produit en direction des colonies antillaises, Saint-Domingue en tête. Ils y prospéreront jusqu'aux premières révoltes des esclaves qui aboutiront, en 1848, à l'abolition définitive de l'esclavage en France.

Après l'ouverture des salles du Musée d'Aquitaine consacrées à « Bordeaux au XVIIIe siècle, le commerce atlantique et l'esclavage » en mai 2009, cet ouvrage, richement illustré de documents inédits, contribue à diffuser l'état des connaissances sur cette question en présentant avant tout des faits et leur enchaînement. Cet objectif contraint à décentrer son regard : si Bordeaux et l'Aquitaine sont bien au coeur de cette histoire, il faut aussi aller voir en Afrique ou aux Antilles comment celle-ci a été vécue.


The 18th century was a period of unprecedented prosperity and far-reaching urban development in Bordeaux. The city's economic success was largely born from its flourishing maritime trade, attracting workers from across the region and wholesale merchants and shipping entrepreneurs from a variety of European horizons, establishing Bordeaux at the heart of international exchange.

It was a commercial boom stained with the countless human tragedies engendered by the Slave Trade, common practice in a century in which the ideas of the Enlightenment also found a fertile breeding ground.

The period was one of intense migration from the Aquitaine region to the French West Indies, with Saint-Domingue a destination of choice. The colonists prospered there until the first slave insurrections which, in 1848, culminated in the definitive abolition of slavery in France.

In May 2009, the Musée d'Aquitaine opened a permanent exhibition entitled Bordeaux in the 18th Century - Trans-Atlantic Trading and Slavery. Hand in hand with this richly illustrated catalogue replete with previously unpublished documents, its aim is to broaden public understanding of the question by presenting the facts in the order they arose. A shift in stance is indispensable - while Bordeaux and the Aquitaine region lay at the heart of events, the picture would be incomplete without some insight into the response they elicited in Africa and the Caribbean.