Ceux qui partent

de

chez Actes Sud

Collection(s) : Domaine français

Paru le | Broché 330 pages

21.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

Marie Morel (Le comptoir des mots)

Ceux qui partent pour l'Amérique se rencontrent à New York, la porte d'entrée où se croisent ceux qui espèrent , se rencontrent, s'aiment...

Sensibles, pudiques, émouvants : les romans de Jeanne Benameur font du bien sans céder à la facilité.


Ceux qui partent

Tout ce que l'exil fissure peut ouvrir de nouveaux chemins. En cette année 1910, sur Ellis Island, aux portes de New York, ils sont une poignée à l'éprouver, chacun au creux de sa langue encore, comme dans le premier vêtement du monde.

Il y a Donato et sa fille Emilia, les lettrés italiens, Gabor, l'homme qui veut fuir son clan, Esther, l'Arménienne épargnée qui rêve d'inventer les nouvelles tenues des libres Américaines.

Retenus un jour et une nuit sur Ellis Island, les voilà confrontés à l'épreuve de l'attente. Ensemble. Leurs routes se mêlent, se dénouent ou se lient. Mais tout dans ce temps suspendu prend une intensité qui marquera leur vie entière.

Face à eux, Andrew Jonsson, New-Yorkais, père islandais, mère fière d'une ascendance qui remonte aux premiers pionniers. Dans l'objectif de son appareil, ce jeune photographe amateur tente de capter ce qui lui échappe depuis toujours, ce qui le relierait à ses ancêtres, émigrants eux aussi. Quelque chose que sa famille riche et oublieuse n'aborde jamais.

Avec lui, la ville-monde cosmopolite et ouverte à tous les progrès de ce XXe siècle qui débute.

L'exil comme l'accueil exigent de la vaillance. Ceux qui partent et ceux de New York n'en manquent pas. À chacun dans cette ronde nocturne, ce tourbillon d'énergies et de sensualité, de tenter de trouver la forme de son exil, d'inventer dans son propre corps les fondations de son nouveau pays. Et si la nuit était une langue, la seule langue universelle ?
Ils sont une poignée à débarquer au coeur de la foule sur Ellis Island, porte d’entrée de l’Amérique. Il y a entre autres Gabor, qui a déserté son clan, Esther, une Amérindienne, Donato et sa fille Emilia, des lettrés italiens. Et avec eux, le XXe siècle qui balbutie ses premiers rêves, sa conquête du bonheur et de la liberté. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 330 pages
Poids : 314 g
Dimensions : 12cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-12432-8
EAN : 9782330124328

Du même auteur : Jeanne Benameur