Charles Baudelaire

un poète lyrique à l'apogée du capitalisme

de

chez Payot

Collection(s) : Petite bibliothèque Payot, n° 39

Paru le | Broché 291 pages

Public motivé

10.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit de l'allemand et préfacé par Jean Lacoste | d'après l'édition originale établie par Rolf Tiedemann


« Le labyrinthe est le bon chemin pour celui qui arrive bien assez tôt au but. Ce but est le marché. »

« Je veux montrer comment Baudelaire est enchâssé rigoureusement dans le XIXe siècle », écrit Walter Benjamin à Gershom Scholem. Dans cette lecture philosophique et novatrice de l'auteur des Fleurs du mal, le développement d'une société industrielle de masse, l'avènement d'un prolétariat, l'expérience de la foule dans une grande ville et celle de la marchandise, la « perte d'auréole » du poète sont autant de situations exemplaires à partir desquelles Baudelaire - le premier à avoir appréhendé la force productive de l'homme-chose -, ici rapproché de Blanqui et de Nietzsche,
invente, selon Benjamin, un héroïsme moderne.
Contient les fragments d'un livre que l'écrivain voulait consacrer au poète, soit trois textes : Le Paris du second Empire chez Baudelaire (1938), Zentralpark, fragments sur Baudelaire (1938-1939), Sur quelques thèmes baudelairiens (1939). Edition publiée à l'occasion du bicentenaire de la naissance de l'auteur des "Fleurs du mal". ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 291 pages
Poids : 184 g
Dimensions : 11cm X 17cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-228-92714-7
EAN : 9782228927147

Du même auteur : Walter Benjamin