Civilisation profane

la perte du sacré

de

chez Almora

Paru le | Broché 299 pages

Tout public

19.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier

Civilisation profane

Après avoir consacré des travaux à la sagesse de l'Égypte ancienne, à celle de la Grèce des premiers temps, et après avoir mis en lumière la richesse de l'Inde védique, Jean Bouchart d'Orval continue ici d'explorer les causes profondes de la décadence de l'Occident. La grandeur et la véritable force d'une société et d'une civilisation ne résident pas dans son économie ou sa puissance militaire, mais dans l'intensité avec laquelle brille le sentiment du sacré en son coeur, peu importe comment il s'actualise.

Or, la civilisation moderne est la première de l'histoire de l'humanité à ne pas s'être d'abord érigée sur cette intuition forte et lumineuse de l'Immensité au-delà du moi individuel imaginaire, cette certitude d'une harmonie secrète et d'une intelligence insondable. Seul un tel sens du sacré est apte à unir durablement les individus et les peuples.

Tout est-il perdu pour autant ? La dernière partie du livre nous explique comment un redressement spirituel, moral et politique est possible. Car il y a urgence : pour la planète et pour la civilisation elle-même. Mais la clé se trouve au-delà de tous les systèmes, toutes les croyances et toutes les opinions.
Selon l'auteur, les causes profondes de la décadence de l'Occident sont dues à la perte du sens du sacré. A partir de l'exemple des civilisations de l'Inde védique, de l'Egypte, de la Grèce et de Rome, où le sacré imprégnait toutes les strates de l'activité humaine, il montre comment un redressement spirituel, moral et politique est possible. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 299 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35118-426-4
EAN : 9782351184264

Du même auteur : Jean Bouchart d'Orval