Critique de la pensée agricole : de la modernité technique comme mode d'enfermement économique

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 231 pages
Poids : 280 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-08609-5
EAN : 9782343086095

Critique de la pensée agricole

de la modernité technique comme mode d'enfermement économique

de

chez L'Harmattan

Paru le | Broché 231 pages

Public motivé

23.50 Disponible - Expédié sous 18 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface de Guillaume Garot


Quatrième de couverture

Critique de la pensée agricole

La crise semble être devenue l'état permanent de l'agriculture. La désespérance alimente les violences et les populismes. Ce désespoir frappe chacun d'entre nous dans sa part d'héritage agricole. Peut-être est-il temps de se rappeler les paroles de Claude Lévi-Strauss : « Il n'existe pas un modèle d'activité économique, mais plusieurs ».

Ignorer cette pluralité des choix en agriculture enferme les agriculteurs dans une pratique économique qui ne répond plus à ses objectifs initiaux : améliorer à la fois l'alimentation des Européens et la qualité de vie des agriculteurs. Après avoir été un moteur puissant du projet européen, la politique agricole commune devient un élément du rejet de l'Europe pour nombre de nos concitoyens.

Faute d'avoir regardé les choses en face, nous avons refusé de poser la question du bien-fondé des politiques agricoles qui ont vendu le progrès continu en déversant des milliards d'euros pour étouffer les crises, comme l'on arrose le sable.

Trouver des solutions au malheur agricole est désormais impératif. Alors qu'émerge la smart agriculture comme nouvel horizon d'espérance, il faut analyser ce qui fait l'extrême fragilité de notre agriculture : l'obsolescence d'un modèle vieux d'un demi-siècle dans sa relation à l'économie, aux hommes et à l'environnement.

Biographie

Daniel Perron est docteur en droit. Il a été conseiller législatif à l'Assemblée nationale puis conseiller du ministre délégué à l'Agroalimentaire. Il enseigne le droit de l'économie agricole à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne.