De la guerre comme politique étrangère des Etats-Unis

de

chez Agone éditeur

Collection(s) : Eléments

Paru le | Broché 299 pages

Public motivé

12.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit de l'anglais par Frédéric Cotton & Celia Izoard | prologue de Howard Zinn


Quand la massue américaine s'est abattue sur l'Afghanistan, les combattants étrangers d'Al-Qaïda ont pris la fuite et les talibans se sont dispersés. Mais Washington désespérait de trouver des terroristes à écraser. Alors le pays fut gouverné par des seigneurs de guerre impitoyables.

La massue a été ensuite ramassée par le président Obama. Au milieu d'un soulèvement du Printemps arabe contre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, le Conseil de sécurité de l'ONU adopte la résolution 1973, exigeant un « cessez-le-feu immédiat et la cessation totale des violences et de toutes les attaques et exactions contre la population civile ». Le triumvirat impérial - France, Angleterre, États-Unis - décide immédiatement de violer la résolution en accélérant brusquement les violences. Le résultat est que la Libye est désormais déchirée par des milices rivales, tandis que la terreur islamiste et les stocks d'armes se sont répandus sur une grande partie de l'Afrique ainsi qu'en Syrie.

Les conséquences du recours à la massue sont largement connues...
Analysant la guerre comme chemin pris par le capitalisme pour s'imposer au monde, cet essai se fonde sur la politique impérialiste des Etats-Unis en vue de dévoiler quelques-unes des stratégies déployées pour rendre légitime un système qui aggrave les inégalités devant le droit et l'économie. Augmenté d'une postface inédite de l'auteur. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 299 pages
Poids : 168 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7489-0294-5
EAN : 9782748902945

Du même auteur : Noam Chomsky