Des chairs et des larmes

combattre, souffrir, mourir dans les guerres de la Révolution et de l'Empire
1792-1815

chez Presses universitaires de Provence

Collection(s) : Corps & âmes

Paru le | Broché 270 pages

Public motivé

25.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Des chairs et des larmes

Combattre, souffrir, mourir

Dans les guerres de la révolution et de l'empire, 1792-1815

Cet ouvrage éclaire les souffrances liées aux conditions de vie et de combat des militaires dans les guerres de la Révolution et de l'Empire. Il offre un véritable croisement de regards entre études d'historiens spécialistes de la période et résultats de chantiers de fouilles menés par des archéo-anthropologues spécialistes des contextes funéraires à recrutement militaire. On aborde de façon concrète les souffrances quotidiennes du soldat : le manque de nourriture, l'usure des corps à force de marches, l'exposition aux maladies ou la dure condition du prisonnier sont documentés par les « archives du sol » de l'anthropologue comme par les sources administratives et du for privé de l'historien. L'analyse des blessures et de la mort au combat, sur mer comme sur terre, de la peur, des traumatismes psychiques qui en découlent, est faite à partir des traces osseuses et des récits des acteurs, contextualisés dans les mutations des sociétés en guerre de l'époque. Des nombreux morts laissés sur les champs de bataille aux représentations littéraires qui suivent, la vision esthétisante et héroïque de la guerre s'efface ici. Des campagnes vendéennes à Waterloo, en passant par la guérilla espagnole, elle laisse place à l'étude de la violence guerrière, subie comme exercée, du quotidien de campagne à la mort, par les acteurs des guerres révolutionnaires et impériales.
Par une approche alliant histoire, archéologie et anthropologie, une étude concrète des souffrances quotidiennes (manque de nourriture, usure des corps, expositions aux maladies, conditions d’emprisonnements) du soldat pendant les guerres et guérillas qui marquent la charnière des XVIIIe et XIXe siècles. Est ainsi proposée une histoire inédite de la violence au seuil de l'époque contemporaine. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 270 pages
Poids : 446 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9791032002773