Etrangers à nos portes

pouvoir et exploitation de la panique morale

de

chez Premier Parallèle

Paru le | Broché 133 pages

Public motivé

13.90 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit de l'anglais par Frédéric Joly | préface de Michel Agier


Adrien Tournier (L'Atelier)


Cet essai, bien que paru en 2016, résonne avec la pandémie actuelle et les usages politiques de la peur. Dans sa préface, Michel Agier résume le ton central du livre "les murs sont dans nos têtes". "Pour Zygmunt Bauman, le mot de « crise migratoire », désigne « la phase actuelle d’une bataille de longue haleine, que ne cessent de mener les faiseurs d’opinion dans le but de conquérir et assujettir les esprits et les sentiments. Les « nouvelles » qui nous parviennent de ce champ de bataille sont à l’origine d’une véritable panique morale ».

Le premier réflexe des divers gouvernements face à la dite "crise migratoire" comme face au virus est de fermer les frontières et de blâmer les étrangers. Contre la logique des murs et la perspective de protection immunitaire qui la soutient, Bauman invite à prendre acte et penser notre destin commun.

Publié en français à titre posthume , cet essai est une parfaite occasion de découvrir les travaux et l'écriture de Zygmunt Bauman, décédé en 2017.

http://www.premierparallele.fr/livre/des-etrangers-a-nos-portes

Ce livre paraît en même temps que le tout aussi important livre de Michel Agier "Vivre avec des épouvantails, le monde, les corps, la peur" aux mêmes éditions et qui porte plus directement sur la COVID-19 et le confinement.

Étrangers à nos portes

Depuis toujours, des hommes et des femmes toquent à la porte de mieux lotis qu'eux. Depuis toujours, ils sont d'abord perçus comme des étrangers, porteurs de peur et d'angoisse.

Nous sommes, depuis 2015, confrontés à une forme extrême de ce motif historique. Alors que la sphère publique est saturée de références à une crise migratoire qui menacerait notre mode de vie. on voit naître une véritable panique morale. C'est cette panique que dissèque ici Zygmunt Bauman.

Si elle se montre aussi tenace, affirme-t-il, c'est que ces migrants nous rappellent notre propre précarité, d'autant plus humiliante qu'elle va à l'encontre de notre impératif de performance.

À l'heure du déréglement climatique, nul doute que les migra tions de masse se poursuivront et qu'aucun mur ne les arrêtera, nous alerte Bauman, qui en appelle dans ce texte puissant, le dernier publié de son vivant, à un sursaut moral : contre tous les appels à plus de sécurité, il nous faut prendre acte de notre destin commun.
Un essai sur la crise des réfugiés et la panique morale qu'elle suscite. L'auteur souligne que depuis toujours, des réfugiés ont frappé à la porte de personnes plus favorisées, provoquant peur et angoisse. La crise migratoire actuelle n'est qu'une forme extrême de ce motif historique, dont se saisissent les dirigeants politiques, promettant d'ériger des murs, une solution condamnée à l'échec. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 133 pages
Poids : 145 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-85061-034-9
EAN : 9782850610349

Du même auteur : Zygmunt Bauman