Des hommes

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 282 pages
Poids : 212 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7073-2154-1
EAN : 9782707321541

Des hommes

de

chez Minuit

Collection(s) : Double

Paru le | Broché 282 pages

Poche
8.60 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Les libraires en parlent

Mme Sandrine Ziri (Librairie Atout-Livre)

Lorsque le traumatisme de la Guerre d'Algérie est raconté par un auteur tel que Laurent Mauvignier, l'horreur devient effrayante de banalité, la nature humaine se révèle dans toute sa noirceur et chaque phrase martèle l'esprit.

A travers un style laconique, lapidaire, "ils" nous apparaissent. Presque floue au commencement, leur image se précise. Victimes de la peur, de la conviction absolue d'être dans leur bon-droit, ils commettent l'inimaginable.

Pascal Thuot (Millepages)

« C’était pas Verdun, votre affaire. »

Voilà, en 1960, comment on accueillit les trop jeunes vétérans d’une guerre innommable, car jamais nommée, la Guerre d’Algérie.

Février, Rabut et Bernard alias « Feu-de-Bois » – l’épouvantail du village, celui par qui le scandale éclate – des hommes d’âge mûr qui vivent chacun à leur manière avec ces funestes souvenirs.

De la lumière un peu sale d’un après-midi de fête familiale qui tourne au fait divers jusqu’au plus noir de la nuit, LAURENT MAUVIGNIER dénombre les blessures de ces hommes qui perdirent leur jeunesse et leurs rêves, là-bas, dans les Aurès.

Il y a du Bergman chez Mauvignier lorsqu’il évoque le désastre psychique du silence et de la terreur ravalée comme un sanglot.

De l’intime au collectif, du présent au passé, il éclaire au fil d’une écriture admirable le vide mémoriel, une béance historique, avec patience et lucidité.

UN GRAND LIVRE, TOUT SIMPLEMENT.

Quatrième de couverture

Ils ont été appelés en Algérie au moment des « événements », en 1960. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d'autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies.

Mais parfois il suffit de presque rien, d'une journée d'anniversaire en hiver, d'un cadeau qui tient dans la poche, pour que, quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.

Des hommes, magnifique et bouleversant lamento collectif, n'est pas un roman sur la guerre d'Algérie, c'est un livre où parlent tous ceux qui ne trouveront jamais la paix. C'est un livre sur la guerre qui continue après la guerre. Aussi violente, sanglante, et injuste, elle est désormais intérieure, comme une hémorragie interne dont on ne guérit pas. Même si Laurent Mauvignier raconte, avec une force et une précision incroyables, les derniers combats entre l'armée française et le FLN, le traumatisme qu'il décrit est le même que celui dont ont souffert, à en devenir fous, à en mourir, les rescapés du Chemin des Dames ou les vétérans du Vietnam.

C'est le septième livre de Laurent Mauvignier. Le plus accompli, le plus torrentiel, le plus étourdissant, celui qui les rassemble tous. [...] Sa prose, étonnante, organique et polyphonique, mêle les récits de tous les anonymes pour n'en faire qu'un.

Biographie

Laurent Mauvignier est né en 1967. Il a reçu, en 2010, le Prix des Libraires et le Prix Initiales pour Des hommes. Il fait paraître, en mars 2011, Ce que j'appelle oubli.

Avis des lecteurs

véronique d. le 22/05/2020

très beau livre

une écriture puissante. Très beau texte.

Du même auteur : Laurent Mauvignier