Des Sépharades aux Juifs grecs

histoire, mémoire et identité

de

chez le Manuscrit-www.manuscrit.com

Collection(s) : Le manuscrit savoirs

Paru le | Broché 290 pages

Public motivé

25.90 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Des Sépharades aux Juifs grecs

Histoire, mémoire et identité

L'histoire des Juifs après leur expulsion d'Espagne en 1492 jusqu'à leur nouvelle installation dans les villes de l'Empire Ottoman a été une vraie odyssée. Certaines de ces villes, parmi lesquelles celle qui hébergeait la plus importante communauté, Salonique, sont devenues grecques à l'aube du XXe siècle. Les Juifs espagnols sont devenus au fil des siècles des Sépharades de l'exil, puis des Juifs Saloniciens bien enracinés dans leur ville et finalement, après 1912, des Juifs grecs. Il en fut de même pour tous les Juifs sépharades d'une quinzaine de villes dans le Nord de la Grèce. C'est en tant que Juifs grecs qu'ils vont être exterminés à Auschwitz-Birkenau et à Treblinka en 1943 et 1944.

Dans cet ouvrage, les étapes les plus importantes dans la construction et la transformation de leur identité sont suivies de près, en constituant un de ses fils conducteurs. Le sort de tous les Juifs grecs (sépharades et romaniotes) pendant l'Occupation et la mémoire de leur extermination constitue le second fil : déportation et extermination pour la majorité de la population, engagement dans la Résistance ou fuite et survie en se cachant pour une minorité.

Le silence qui a recouvert l'événement pendant de longues décennies et ses causes, l'émergence de cette mémoire et les voies qu'elle suit, les jalons de la mémoire culturelle de la Shoah en Grèce font aussi l'objet de cette étude. Cette mémoire, si longtemps occultée, commence ces toutes dernières années à se faire une place dans la mémoire collective grecque.
Depuis l’arrivée des premiers Sépharades après leur expulsion de l’Espagne à la fin du XVe siècle à Salonique et dans d’autres villes de l’Empire ottoman, les communautés juives se sont enracinées et épanouies dans des villes ottomanes qui deviennent grecques au XXe siècle. La disparition de la quasi-totalité des Juifs grecs au cours de la Shoah marque une rupture historique. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 290 pages
Poids : 344 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-304-04984-8
EAN : 9782304049848