Droits humains pour tou.te.s

chez Libertalia

Collection(s) : Poche

Paru le | Broché 167 pages

Tout public

10.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Droits humains pour tou.te.s

Le langage est politique : ce qui n'est pas mentionné n'existe pas. L'expression « droits de l'homme » reste un symbole fort de la société patriarcale, elle invisibilise les femmes mais aussi leurs luttes et leurs droits. L'objectif du collectif Droits humains pour tou.te.s se résume en une phrase : obtenir que les institutions remplacent l'expression « droits de l'homme » par « droits humains ». La légitimité dont bénéficient les termes employés par les pouvoirs publics leur confère un poids tout particulier. Il est temps pour la communauté francophone dans son ensemble de prendre acte de la réalité des discriminations qui s'exercent contre les femmes et de modifier la langue française en conséquence pour éviter qu'elle y participe.

Ce livre manifeste rassemble les contributions de personnes d'horizons divers (enseignantes, comédiennes, illustratrices, etc.), connues ou méconnues, qui apportent un éclairage historique, linguistique et politique à cette requête.
Les auteurs plaident pour que la France cesse de recourir au terme générique homme afin d'inclure les femmes dans l'expression "droits de l'homme", ambiguïté qui n'existe pas dans le monde anglo-saxon, les pays hispanophones et l'Italie, où le texte de la déclaration universelle adopté par l'ONU fait référence aux droits humains. ©Electre 2021

Calypso83 le 28/05/2020

Un manifeste éclairant, on voudrait qu'enfin on évolue vers un langage inclusif

Présentation de l'ouvrage Le langage est politique : ce qui n’est pas mentionné n’existe pas. L’expression « droits de l’homme » reste un symbole fort de la société patriarcale, elle invisibilise les femmes mais aussi leurs luttes et leurs droits. L’objectif du collectif Droits humains pour tou·te·s se résume en une phrase : obtenir que les institutions remplacent l’expression « droits de l’homme » par « droits humains ». La légitimité dont bénéficient les termes employés par les pouvoirs publics leur confère un poids tout particulier. Il est temps pour la communauté francophone dans son ensemble de prendre acte de la réalité des discriminations qui s’exercent contre les femmes et de modifier la langue française en conséquence pour éviter qu’elle y participe. Ce livre manifeste rassemble les contributions de personnes d’horizons divers (enseignantes, comédiennes, illustratrices, etc.), connues ou méconnues, qui apportent un éclairage historique, linguistique et politique à cette requête. Les droits du livre sont intégralement reversés au collectif Nous toutes ! Contenu Avant-propos – Géraldine Franck Argumentaire du collectif Droits de l’homme ou droits humains? – Christine Delphy Concours d’éloquence – Marianne Reinhardt On oublie à quel point faire de l’«homme » un mot neutre est problématique – Agnès De Féo Concours d’éloquence – Seydi Ba À propos de la croyance en l’inclusion du signifié femme dans le mot homme – Éliane Viennot Concours d’éloquence – Gwenaëlle Carré La Pérille Mortelle – Typhaine D Concours d’éloquence – Stéphane Vandendriessche À la recherche d’un genre humain – Ségolène Roy Concours d’éloquence – Oriane Wegner Concours d’éloquence – Auréliane Couppey Chronologie Déclaration des droits humains des citoyennes et des citoyens Votée par l’Assemblée nationale en 1789 Adaptée à la mixité par Zéromacho en 2015 llustrations Raphaëlle Paty Trax Emma Odile Bree Emmanuelle Teyras Florence Dellerie Julien Anscutter Catel

Format : Broché
Nb de pages : 167 pages
Poids : 150 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37729-132-8
EAN : 9782377291328