Early black and white

Fiche technique

Format : Coffret
Poids : 1750 g
Dimensions : 21cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-3-86930-419-9
EAN : 9783869304199

Early black and white

de

chez Steidl

Paru le | Coffret

Tout public

Coffret
64.00 Disponible - Expédié sous 14 jours ouvrés
Ajouter au panier

Max Kozloff | augmenté d'un essai de Jane Livingston | traduction Lionel Leforestier


Les libraires en parlent

Mr Nicolas Fargette (Librairie L'Atelier)

Le voilà enfin .. annoncé il y a au moins 5 ans ... le coffret des photographies noir et blanc de Saul Leiter est disponible.

Si l'on peut regretter le dit "coffret" qui n'est qu'un emboitage en carton tout simple, nul regret concernant les deux volumes.

 

Deux volumes, deux thèmes : Intérieurs et Extérieurs. Si le volume contenant les photographies prises en extérieur montre un travail déjà rigoureux, où l'on y trouve d'ores et déjà ce qui fera la réputation de Saul Leiter en couleur, c 'est plutôt dans le volume en intérieurs qu'est la surprise et notamment dans les quelques nues proposés

Quatrième de couverture

Les photographies noir et blanc du jeune Saul Leiter sont aussi novatrices et radicales que son travail pionnier en couleur. Rompant avec les codes de la tradition documentaire, Leiter restitue toute la vibration de la vie new-yorkaise dans des clichés de facture impressionniste qui ont la grâce et la spontanéité d'esquisses de maître. L'originalité des cadrages, la subtilité des jeux d'ombres et des nuances de tons confèrent à son travail un lyrisme que l'on ne retrouve chez aucun autre photographe contemporain. La même sensibilité est à l'oeuvre dans les portraits à la fois intimistes et d'une grande franchise de ses amis ou de membres de sa famille. Early Black and White témoigne de l'exceptionnelle richesse du travail de Saul Leiter dans les années d'après-guerre.

Saul Leiter est né à Pittsburgh en 1923. Il a déménagé à New York en 1946 pour y devenir peintre, mais sous l'influence et les encouragements de son ami l'expressionniste abstrait Richard Pousette-Dart, qui réalisait lui-même des travaux de photographie expérimentale, il choisit la voie du huitième art. Pendant trente ans, il fut un photographe de mode très réputé, publiant notamment dans Esquire, Harper's Bazaar, le Elle américain et le Vogue britannique. Son travail figure dans les collections de l'Institut d'art de Chicago, du MoMA, du Musée des beaux-arts de Houston, de la National Gallery of Art de Washington, du Victoria and Albert Muséum, du Musée Whitney et dans de nombreuses autres institutions publiques ou collections privées. Il est mort en novembre 2013.

Du même auteur : Saul Leiter