Georgia O'Keeffe

Fiche technique

Format : Relié sous jaquette
Nb de pages : 384 pages
Poids : 3992 g
Dimensions : 28cm X 33cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-85088-868-7
EAN : 9782850888687

Georgia O'Keeffe

de

chez Citadelles & Mazenod

Collection(s) : Les phares

Paru le | Relié sous jaquette 384 pages

Tout public

189.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Georgia O'Keeffe

L'oeuvre de Georgia O'Keeffe (1887-1986) est l'un des plus importants de l'art du XXe siècle. Pourtant, il reste mal connu dans le monde francophone. En effet, la conciliation dans sa peinture de la figuration et de l'abstraction mise au service de l'expressivité, le dialogue avec la photographie de son temps, l'imaginaire d'une nature grandiose ou encore la recherche d'une esthétique exempte de toute influence européenne s'inscrivent dans l'histoire singulière de la modernité américaine.

Ce livre propose une plongée dans le travail d'O'Keeffe, de ses fusains et aquarelles aux lignes organiques des années 1910, à ses peintures minimales de l'après-guerre en passant par les tableaux de fleurs et les paysages néo-mexicains. Il analyse le contexte de son éclosion, ses sources artistiques, philosophiques et littéraires, et théorise, pour la première fois, la question essentielle du proche et du lointain. Enfin, l'ouvrage étudie la trajectoire exceptionnelle d'une des rares femmes de sa génération à connaître de son vivant une vaste reconnaissance, autrice d'une oeuvre d'art totale étendue à tous les domaines du quotidien et créatrice d'un mythe puissant, celui de la visionnaire indépendante et libre qui lui survit activement, trente-cinq ans après sa mort : « Je pense, écrit Georgia O'Keeffe dès 1945, avoir fait quelque chose de plutôt unique en mon temps et que je suis une des seules à donner à notre pays une voix propre - je n'attends pas de reconnaissance - c'est simplement que j'ai vu avec mon propre regard et que je ne pouvais pas m'empêcher de voir avec mon propre regard. »

Biographie

Camille Viéville est docteure en histoire de l'art contemporain et critique. Elle est spécialiste de l'histoire de la peinture au XXe siècle, notamment du portrait (Balthus et le portrait, 2011 ; Le portrait nu : figurer le corps, 2017). Elle s'intéresse également à l'histoire des artistes femmes et aux conditions de leur redécouverte (Les Femmes artistes sont dangereuses, co-écrit avec Laure Adler, 2018).

Du même auteur : Camille Viéville