Héroïne : Chroniques de la place carrée, 2

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 368 pages
Poids : 442 g
Dimensions : 14cm X 20.5cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-89698-585-2
EAN : 9782896985852

Héroïne

Chroniques de la place carrée, 2

de

chez Le Quartanier

Collection(s) : Parallèle

Paru le | Broché 368 pages

Tout public

22.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Les libraires en parlent

Angélique Gallois (Les Guetteurs de Vent)

La place carrée, un microcosme de vie à l'arrêt suite au confinement.

Enfin pas complétement.

Chacun y va de sa petite combine et essaye de s'en sortir comme il peut.

Un roman noir maitrisé de bout en bout.



Quatrième de couverture

Laura est infirmière. Tonio est petit dealer. Laura est amoureuse. Tonio saisit une belle opportunité. Laura aimerait tout quitter, mais Marion est en couple. Tonio en a marre de jouer les seconds rôles. Et il y a tous les autres, qui s’impatientent, qui s’entraident, qui magouillent, qui cherchent une issue. Thierry n’a plus rien pour payer les couches de la petite. Zacharie est prêt à livrer n’importe quoi à n’importe qui. Idriss se demande quand l’école va rouvrir. Bolleg cogne sur tout ce qui bouge. Le Manouche replonge dans son passé, et son chien ignore pourquoi il porte un nom serbe. Un an après les événements de Mathilde ne dit rien, les habitants de la place carrée sont frappés par la pandémie et voient leur vie chavirée par le confinement. Entre pression croissante à l’hôpital de Monzelle et règlements de comptes chez les dealers, leurs destins vont s’entremêler dans le tourbillon d’une histoire addictive et impitoyable.

Biographie

Tristan Saule est né en 1978. Il vit dans l’est de la France. Il est l’auteur de Mathilde ne dit rien, paru au Quartanier en 2021 dans la collection Parallèle Noir, et qui a fait partie de la première sélection du Grand Prix de littérature policière. Tristan Saule est le pseudonyme de Grégoire Courtois pour les Chroniques de la place carrée, cycle de romans noirs aux intrigues indépendantes et aux personnages récurrents, qui vieillissent en même temps que nous.