Hong Kong, cité déchue

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 192 pages
Poids : 584 g
Dimensions : 18cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37425-296-4
EAN : 9782374252964

Hong Kong, cité déchue

de

chez Rue de l'échiquier

Collection(s) : Rue de l'échiquier BD

Paru le | Broché 192 pages

24.90 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit du chinois par Bertrand Speller


Quatrième de couverture

Pendant des jours, des semaines, des mois, ils ont défilé dans les rues, leur dignité pour seule armure face à la tyrannie. Chacune de leurs banderoles affichait le même mot d'ordre, désormais interdit par l'oppresseur : libérez Hongkong

Hongkong, cité déchue est un témoignage exceptionnel. Celui d'un jeune artiste engagé, accueilli naguère à Hongkong dans un esprit de bienveillance, qui prend fait et cause pour les valeurs de liberté du territoire où il s'est épanoui.

Face à la violence totalitaire d'une dictature sans pitié, les jours de la démocratie hongkongaise, hier symbole d'une société chinoise ouverte et tolérante, sont comptés. C'est la chronique de cette mise à mort annoncée que tient ce livre glaçant, entremêlant avec d'indéniables accents autobiographiques présent et prospective, réalité et fiction.

Profondément empathique et d'une puissance peu commune, Hongkong, cité déchue s'impose comme un livre vital et nécessaire, avec une liberté de ton et d'expression assez rare dans le monde chinois.

L'illustration de couverture a été réalisée par Kwong-shing Lau spécialement pour cette édition française.

Biographie

Hongkongais d'adoption après avoir passé une grande partie de son enfance au Japon, Kwong-shing Lau est l'une des étoiles montantes de la bande dessinée de Hongkong. Il a signé de nombreux récits courts publiés aussi bien sous forme papier que sur supports électroniques ; il est également l'auteur de plusieurs films d'animation. Graphiste exceptionnellement doué, il a mis son talent au service des multiples mouvements pacifiques de protestation citoyenne qui s'expriment à Hongkong depuis 2019 - quoique de plus en plus difficilement face aux pressions de la dictature.