L'adieu aux armes ? : parcours d'anciens combattants

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 426 pages
Poids : 460 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8111-0347-7
EAN : 9782811103477

L'adieu aux armes ?

parcours d'anciens combattants

chez Karthala

Collection(s) : Recherches internationales

Paru le | Broché 426 pages

Public motivé

29.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface Stathis N. Kalyvas


Quatrième de couverture

L'adieu aux armes ?

Parcours d'anciens combattants

La réintégration des anciens combattants dans la vie civile constitue un enjeu majeur des périodes dites post-conflit. L'expérience prouve que les vétérans sont souvent impliqués dans le regain de la violence ou de la guerre. La démobilisation des hommes en armes est devenue aujourd'hui une préoccupation prioritaire pour les organisations internationales qui financent de nombreux programmes de DDR (Désarmement, Démobilisation, Réintégration). À la différence de la plupart des travaux en relations internationales, l'ouvrage n'a pas pour objet d'établir un bilan de ces politiques. Dans une perspective sociologique, il s'intéresse aux trajectoires des anciens combattants, à leurs parcours individuels et collectifs, qu'il saisit « par le bas ». En prenant en considération des conflits anciens ou immédiatement contemporains, il s'efforce de comprendre si des dispositions, des représentations, des structures que la violence a produites se transposent dans l'après-guerre, et si les anciens combattants sont les vecteurs de cette reproduction. Le contexte social et politique de la démobilisation des vétérans n'est pas sans incidence sur leurs trajectoires, notamment en ce qu'il façonne leurs opportunités de réintégration à la vie civile et leur statut dans les figures imaginaires de la cité.

Biographie

Nathalie Duclos est maître de conférence en science politique à l'Université François Rabelais de Tours et membre de l'Institut des sciences sociales du politique (ISP, Paris Ouest Nanterre la Défense, UMR 7220).
Ses travaux ont d'abord porté sur les violences dans les manifestations d'agriculteurs en France, à propos desquelles elle a publié Les violences paysannes sous la Ve République, (Economica, 1998). Ses recherches se sont ensuite consacrées aux sorties de conflits armés, à l'action internationale de régulation de la violence dans le cadre des missions de paix, en particulier aux politiques dites de DDR (Désarmement, Démobilisation, Réintégration). Elle est auteur d'un rapport concernant l'action de l'ONU au Kosovo, intitulé Le Kosovo Police Service, facteur de consolidation de la paix au Kosovo ? (IHESI, 2003). Elle mène actuellement une recherche sur la réintégration dans la société des anciens combattants de l'Armée de Libération du Kosovo.