L'écologie politique : une vision du monde réactionnaire ? : réflexions sur le positionnement idéologique de quelques valeurs

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 160 pages
Poids : 205 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-204-09720-8
EAN : 9782204097208

L'écologie politique

une vision du monde réactionnaire ?
réflexions sur le positionnement idéologique de quelques valeurs

de

chez Cerf

Collection(s) : Cerf politique, démocratie ou totalitarisme

Paru le | Broché 160 pages

Tout public

15.40 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface de Stephen Launay


Quatrième de couverture

Démocratie ou totalitarisme

L'écologie politique est devenue depuis le milieu des années 1980 une force politique majeure dans notre pays, et dans d'autres pays occidentaux. Cependant, elle recouvre des sensibilités idéologiques très diverses allant du progressisme au conservatisme, voire à une attitude réactionnaire. La diversité du tissu associatif montre la pluralité de l'expression. Le mérite de Stéphane François est de nous aider à saisir ces nuances en donnant une présentation précise, érudite même, et pourtant claire des groupes et courants concernés. Son propos pourra parfois apparaître un peu provocateur : alors qu'il est de bon ton de considérer que l'écologie politique se situe à gauche du spectre politique, il présente des aspects de droite qui animent aussi celle-ci, ou qui même déterminent une part importante de sa conception du monde. Cet ouvrage souligne, en effet, les aspects nostalgiques, technophobes et parfois antilibéraux, qui s'expriment dans les textes et les discours. Il montre aussi l'existence d'une écologie d'extrême droite, voire néo-païenne, assez vivace qui coexiste avec des formations plus établies. Cette approche novatrice permet de comprendre cette configuration droitière de l'écologie politique, sans pour autant porter de jugements sommaires sur les discours analysés.

Biographie

Stéphane François est historien des idées et politologue. Il enseigne a l'université catholique de l'Ouest et est chercheur rattaché au centre Cultures et sociétés en Europe (CNRS/université de Strasbourg).