L'étrangère

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 160 pages
Poids : 230 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782268038759

L'étrangère

de

chez Rocher

Collection(s) : Anatolia

Paru le | Broché 160 pages

14.70 Indisponible

traduit du russe par Jacques Michaut-Paterno


Quatrième de couverture

Ce roman nous plonge de plain-pied à New York, dans le monde des marginaux juifs soviétiques, immigrés de la vague des années 70, pas nécessairement dissidents, pas nécessairement désespérés, mais nécessairement à la recherche de petits moyens d'existence dans le ventre de la mégalopolis ; tout ce monde mène sa vie indépendante de communauté minoritaire en s'accommodant bon gré mal gré des lois américaines, le long de la 108e rue, à Forest Hills.

Cette faune humaine au cœur tendre, toujours en quête d'amour et des quelques sous manquants pour finir le mois, traverse les pages de ce livre avec toute la vigueur et la passion des grands récits de la littérature russe.

L'Etrangère tisse sa trame romanesque autour de l'héroïne, Maroussia Tatarovitch, fille de fonctionnaires de la nomenklatura soviétique habituée aux privilèges, qui quitte la Russie sur un coup de tête ; Maroussia, courtisée par tous, se laisse séduire par Rafka, un Portoricain fou amoureux au tempérament fougueux et doté de remarquables ressources physiques. Dans ce monde de mœurs libertaires s'écoule une vie nonchalante au pays du «marché» et de «l'efficacité» et cette chronique pleine d'humour nous raconte le bonheur de ces «journées allègrement perdues» à faire l'amour, à philosopher et à siroter de la vodka bien fraîche sous l'œil torve de Lolo, le perroquet qui s'interpose avec force jurons.

Ce roman au charme irrésistible est, nous dit Dovlatov en citant Walpole, une comédie pour qui est intelligent, une tragédie pour qui est sentimental.

Biographie

Sergueï Dovlatov (1941-1990) est né dans une famille d'artistes du spectacle. Après une jeunesse anarchisante et dissipée, il travailla tant bien que mal pour des journaux de province, dont il se faisait régulièrement renvoyer pour indiscipline. En 1978, il émigra aux Etats-Unis où paraîtront ses premiers livres. L'œuvre intégrale de Dovlatov sera publiée dans cette collection : Le colonel dit que je l'aime, La Valise, Le Compromis, Zone.

Du même auteur : Sergej Donatovic Dovlatov