L'invention de la Terre

de

chez Conférence

Collection(s) : Lettres d'Italie

Paru le | Broché 216 pages

Public motivé

17.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

traduit de l'italien par Christophe Carraud


Comment a-t-on inventé la Terre ? La réduction de la sphère au plan, l'invention de la carte, puis celle de la perspective, ont lentement permis de mesurer et de contrôler un territoire devenu l'espace où établir et déployer nos activités. L'auteur retrace l'histoire de cette invention - et s'interroge.

Car ce modèle s'est effrité. Ce qui se substitue à lui pour notre égarement, ce sont les réseaux, situés à la fois nulle part et partout : un milieu bio-électronique et souvent immatériel issu de la somme des différentes unités d'information - ondes, câbles, fibres..., autant d'éléments qui ne peuvent reposer sur un territoire et agissent selon des modalités différentes de celles adoptées par la perspective où nous avions vécu jusqu'alors.

Ce « domaine » de l'information se configure comme un véritable antimonde invisible, à l'intérieur duquel se situe le mécanisme de fonctionnement et de contrôle du monde physique que nous voyons. Le caractère immatériel de l'information a progressivement érodé et déplacé le concept de ville et de territoire, donc de citoyenneté et d'identité. L'État lui-même perd sa stabilité et commence de céder devant tant de flux. En sorte qu'il est devenu impératif de résoudre la question de la reconfiguration des tissus urbains et sociaux qui ont durement subi, avec l'esprit lui-même, les effets de cette nouvelle invasion technique. Il faut réinventer les données qui nous avaient servi à percevoir le monde.

Par la séduction de son écriture et le rythme de ses chapitres associant la brièveté à l'ampleur d'une fresque - on y rencontrera aussi bien Homère que Brunelleschi, Linné que Melville... -, l'ouvrage nous convie à cette réinvention, que l'auteur sait rendre bien plus jubilatoire qu'angoissée.
Une étude historique de la représentation de la Terre, de la réduction de la sphère au plan, en passant par l'invention de la carte puis de la perspective afin de mesurer et contrôler un territoire où l'homme a développé ses activités. L'apparition de l'information et son caractère immatériel a modifié les rapports sociaux. L'auteur propose de réinventer les données pour percevoir le monde. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 216 pages
Poids : 230 g
Dimensions : 13cm X 18cm
Date de parution :
EAN : 9791097497125