La bouche pleine de terre

de

chez Tusitala

Collection(s) : Insomnies

Paru le | Broché 128 pages

14.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

traduit du serbe par Jean Descat | postface d'Emmanuel Laugier


Philippe Guazzo (Le comptoir des mots)

Il y a des monuments de la littérature comme celui-ci que l'on est heureux de voir réapparaître sur les tables de la librairie !

Flirtant avec l'absurde, le conte ou l'allégorie, Scepanovic est l'auteur de textes profonds, puissants et troublants à sans cesse redécouvrir !


« Maintenant tout lui semblait à la fois plus beau et plus réel, et il ne lui venait pas un instant à l'esprit que quelqu'un pût lui vouloir du mal. »

Un homme court, seul. Deux chasseurs qui campent par là le voient passer. Surpris de cette intrusion, « comme enivrés par l'âcre odeur de la forêt », ils décident de le rattraper. L'homme repart, les deux chasseurs sur ses talons. S'ensuit une battue farouche, où l'incompréhension se mue en haine.

Comme dans le texte qui l'accompagne. La Mort de M. Golouja, le style de Branimir (...)(...)epanovi(...) se révèle saisissant et son imagination débridée. Deux textes inoubliables, nervés par une angoisse croissante, qui contemplent l'existence humaine d'un oeil amusé ou résigné. Intrigue dépouillée à l'extrême mais d'une complexité secrète, La Bouche pleine de terre est une oeuvre inclassable qui oscille entre fantastique, absurde et réalisme : entre allégorie, roman ou conte. Un chef-d'oeuvre de la littérature mondiale.
Le premier récit met en scène un homme malade et condamné qui revient au Monténégro pour s'y suicider. Son chemin croisant celui de deux chasseurs, il s'enfuit. Surpris, les deux hommes le poursuivent, et leur désir d'entraide initial se transforme peu à peu en rancoeur puis en haine farouche envers ce fugitif. Le second traite d'un intrus qui bouleverse le monde dans lequel il surgit. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 128 pages
Poids : 182 g
Dimensions : 14cm X 19cm
Date de parution :
EAN : 9791092159165

Du même auteur : Branimir Scepanovic