La fabrique des sciences sociales, d'Auguste Comte à Michel Foucault

de

chez PUF

Collection(s) : Une histoire personnelle. Une histoire personnelle de la philosophie

Paru le | Broché 206 pages

Public motivé

19.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

Une histoire personnelle de la philosophie

La fabrique des sciences sociales

D'Auguste Comte à Michel Foucault

Alors que la philosophie s'est longtemps pensée comme « mère de toutes les sciences », les nouveaux champs de savoirs de l'époque moderne, soucieux désormais d'assurer leur autonomie scientifique, n'ont eu de cesse de contester cette position. C'est encore vrai à l'époque contemporaine où les sciences sociales ont cherché à ravir la place jadis occupée par la philosophie.

Tel est le conflit que Johann Michel explore dans cet ouvrage à la fois original et novateur, dont tout l'enjeu est de mettre en lumière la manière dont, d'une part, les sciences sociales dérivent de courants fondateurs de la philosophie (positivisme,
pragmatisme, phénoménologie...) et, d'autre part, les sciences sociales opposent leurs méthodes et leurs objets à ceux de
la philosophie. Enfin, il s'agit d'éclairer la manière dont les sciences sociales et la philosophie peuvent chercher, sous
certaines conditions, à se féconder mutuellement.

« Une histoire personnelle »

Parce qu'apprendre, c'est comprendre, un grand spécialiste livre sa lecture propre d'un pan de notre histoire.
Une synthèse didactique des relations entre philosophie et sciences sociales. L'auteur montre comment les sciences sociales découlent des courants fondateurs de la philosophie, comme le positivisme, le pragmatisme ou la phénoménologie, mais aussi la façon dont elles lui opposent leurs méthodes et leurs objets. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 206 pages
Poids : 212 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-13-074872-4
EAN : 9782130748724

Du même auteur : Johann Michel