La glycine géante

et autres nouvelles

de

chez Petites manies

Paru le | Broché 58 pages

12.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier

traduit de l'américain par Virginie Walbrou | illustrations K, HubbubHum et Isabelle Pellouin | préface Paule Lévy


Charlotte Perkins Gilman est née à I Hartford le 3 juillet 1860 aux Etats Unis de Mary et Frederick Beecher Perkins. Abandonnée par son mari, la mère de Char lotte et ses enfants subsistent grâce au soutien de leur famille et de leurs relations. Passant de maison en maison, Charlotte vit une enfance assez difficile. Très vite, elle se lance dans l'écriture, dans le dessin et la peinture : une manière pour elle de s'évader. À l'âge de 24 ans, elle épouse Charles Walter Steton. De cette union naît une fille, Katerine. En 1887, elle se sépare de son mari et lui laisse la garde de sa fille, une attitude bien peu conventionnelle pour une femme à l'époque.

La Glycine géante, est la première nouvelle écrite par Perkins Gilman. On y découvre déjà les prémices d'une dénonciation de la société patriarcale ainsi que l'affirmation du combat féministe de l'autrice. Les trois nouvelles présentées ici gravitent autour d'un locus spécifiquement féminin : la maison. Maisons hantées dans La Glycine géante et Le Rocking-Chair, nouvelles publiées respectivement en 1889 et 1893 ; champêtre cabanon estival, dans un récit plus apaisé mais tout aussi caustique, La Cabane, paru bien des années plus tard (1910).
Un recueil de trois nouvelles mettant en scène des maisons particulières, des lieux de passage sans véritable agrément mais possédant un caractère particulier : "La glycine géante", "Le rocking-chair" et "La cabane". ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 58 pages
Poids : 80 g
Dimensions : 15cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-915264-14-2
EAN : 9782915264142

Du même auteur : Charlotte Perkins Gilman