La nation en récit

des années 1970 à nos jours

de

chez Belin

Collection(s) : Collection Histoire

Paru le | Broché 345 pages

Public motivé

23.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

La nation en récit

Depuis quarante ans, le récit national hante la France. Il s'est imposé dans les débats politiques et médiatiques, parallèlement aux questions relatives à l'identité. Comment en est-on arrivé là ? C'est en historien que répond ici Sébastien Ledoux. Ce qui implique de revenir sur la façon dont notre passé se transmet à l'école, dans la mémoire collective et, bien sûr, dans les livres. Ces bouleversements sont présentés dans le contexte de la fin de l'empire colonial : des évolutions sociétales des années 1970, marquées par une individualisation du rapport à l'histoire, à la montée des populismes au début du XXIe siècle, symbolisée par la défense d'un prétendu âge d'or d'un peuple français originel. La fabrique du récit national est aussi analysée plus largement d'après des critères essentiels, comme celui du progrès et de la nostalgie, de la dette morale et du ressentiment, de l'inclusion et de l'exclusion.

Voici la fresque détonante de cinquante années de chaos et de fracas mémoriels qui ont fragmenté la société française.
Un panorama de cinquante années de manipulations de l'histoire à des fins politiques en France dans le cadre de la mobilisation médiatique de la notion du roman national, essentiellement par des représentants de droite et d'extrême droite dans le champ politique. Au tournant des années 2000, cet usage polémique se greffe au débat sur l'identité nationale. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 345 pages
Poids : 476 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-410-01169-2
EAN : 9782410011692