La peinture et le cri : de Botticelli à Francis Bacon

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 180 pages
Poids : 446 g
Dimensions : 17cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-85035-060-3
EAN : 9782850350603

La peinture et le cri

de Botticelli à Francis Bacon

de

chez L'Atelier contemporain

Collection(s) : Essais sur l'art

Paru le | Relié 180 pages

Tout public

25.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Ce livre analyse en neuf chapitres une vingtaine de tableaux majeurs de la peinture européenne, chacun éclairant chaque autre, du XVe au XXe siècle. De Pollaiolo à Bacon, en passant par Botticelli, Raphaël, Caravage, Guido Reni, Poussin, Ribera, Giordano, Munch, et s'achevant par une sculpture de Mason, le développement chronologique élucide en son centre la pensée de Winckelmann et de Lessing, prohibition explicite de la figuration du cri. Il s'ensuit une conjecture sur l'origine de la peinture, dont la vérité peu à peu conquise s'énonce comme suit : l'origine de la peinture gît dans la violence, l'image provient d'un cri.

Une histoire inouïe apparaît alors. D'abord rare, de loin en loin figuré par d'audacieux maîtres, le cri en peinture décèle si ouvertement le fondement sacrificiel de toute représentation que sa proscription théorique à l'âge des Lumières n'a pas empêché son adoption élective par maints peintres « modernes ». Or cette exhibition du refoulé, où se montrent ensemble la puissance imageante de la violence et la puissance critique du cri, justifie la peinture comme conscience de soi.

Biographie

Jérôme Thélot est professeur à l'université de Lyon. À L'Atelier contemporain, il a publié Le travail photographique de Jean-Jacques Gonzales (2020), et Géricault, Généalogie de la peinture (2021) ; il y a aussi préfacé le livre d'Yves Bonnefoy, Alexandre Hollan, Trente années de réflexions (2016) et celui de Farhad Ostovani, Palimpseste (2020).

Du même auteur : Jérôme Thélot