La silicolonisation du monde

l'irrésistible expansion du libéralisme numérique

de

chez l'Echappée

Collection(s) : Pour en finir avec

Paru le | Broché 291 pages

Public motivé

17.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Valentin Robillard (La Manoeuvre)

Ce qu'Eric sadin analyse ici, dans un style élégant, n'est rien moins qu'un changement civilisationnel déjà en cours : porté par de puissants individus et entreprises, c'est  celui de la "numérisation de la vie" synonyme d'effacement de l'humain et de son autonomie; un livre important pour prendre conscience de ce changement et de s'y opposer.

Xavier Capodano (Le Genre urbain)

Eric Sadin, à travers ce livre, conclut, provisoirement son triptyque commencé en 2013. Avec L'humanité augmentée : l'administration numérique du monde (L'échappée, 2013), il nous décrivait à quel point les technologies numériques se substituaient à l'individu tant dans la productivité que dans la décision. Puis ce fut au tour de l'impact d'un cocktail explosif réunissant "Big data" et algorythmes, sur nos choix de vie tant individuels que collectifs, c'était avec La vie algorithmique : critique de la raison numérique (L'échappée, 2015). Avec La silicolonisation du monde : l'irrésistible expansion du libéralisme numérique, telle une montée en puissance, notre auteur nous démontre que c'est toute la société qui est touchée, qui est "silicolonisée". L'insolente réussite des géants de la silicon valley, nous entraine, voire nous précipite si nous ne réagissons pas, vers une autre échelle de vie. Nous ne sommes plus dans la seule logique d’être face à des écrans, sollicités par des bannières publicitaires mais je cite : "Nous passons d’une économie de l’internet à une industrie de la vie". Nous pourrions croire que cette montée en puissance suffira à ralentir l'appétit des grands acteurs de la silicon valley, à cela Eric Sadin, à travers une argumentation précise et de nombreux exemples, nous montre qu'ils nous entrainent vers un basculement de civilisation où c'est le fonctionnement interne et externe de ces entreprises qui peut devenir notre nouveau mode de vie. Un livre important, d'une grande pédagogie qui nous met au pied du mur face à nos choix à venir.

Berceau des technologies numériques (Google, Apple, Facebook, Uber, Netflix, etc.), la Silicon Valley incarne l'insolente réussite industrielle de notre époque. Cette terre des chercheurs d'or, devenue après-guerre le coeur du développement de l'appareil militaire et de l'informatique, est aujourd'hui le lieu d'une frénésie innovatrice qui entend redéfinir de part en part nos existences à des fins privées, tout en déclarant oeuvrer au bien de l'humanité.

Mais la Silicon Valley ne renvoie plus seulement à un territoire, c'est aussi et avant tout un esprit, en passe de coloniser le monde. Une colonisation d'un nouveau genre, portée par de nombreux missionnaires (industriels, universités, think tanks...), et par une classe politique qui encourage l'édification de valleys sur les cinq continents, sous la forme d'écosystèmes numériques et d'incubateurs de start-up.

Après avoir retracé un historique de la Silicon Valley, ce livre, à la langue précise et élégante, montre comment un capitalisme d'un nouveau type est en train de s'instituer, un technolibéralisme qui, via les objets connectés et l'intelligence artificielle, entend tirer profit du moindre de nos gestes, inaugurant l'ère d'une « industrie de la vie ».

Au-delà d'un modèle économique, c'est un modèle civilisationnel qui s'instaure, fondé sur l'organisation algorithmique de la société, entraînant le dessaisissement de notre pouvoir de décision. C'est pour cela qu'il est urgent d'opposer à ce mouvement prétendument inexorable d'autres modalités d'existence, pleinement soucieuses du respect de l'intégrité et de la dignité humaines.
Ecrivain et philosophe, l'auteur explique comment, grâce aux technologies numériques, à une certaine partie de la classe politique et par l'algorithmisation de la société, la mise en place d'un technolibéralisme prétend instaurer une marchandisation intégrale du vivant provoquant le dessaisissement du pouvoir de décision de l'individu. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 291 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37309-016-1
EAN : 9782373090161

Du même auteur : Eric Sadin