La terreur féministe

petit éloge du féminisme extrémiste

de

chez Editions Divergences

Paru le | Broché 119 pages

Tout public

14.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre événement :

Léna Humbert (LE COMPTOIR DES MOTS)

Bang bang ! Où l'on apprend que la violence physique est aussi un moyen de défense contre le patriarcat. Clair, concis et diablement efficace, merci Irene !

« Le féminisme n'a jamais tué personne. » Cette phrase est brandie depuis des décennies par le discours féministe majoritaire. Comme si les féministes cherchaient à rassurer un patriarcat pétri d'angoisse, ou à appuyer l'idée  - déjà bien répandue  - qu'une femme ne peut pas faire peur, qu'une femme ne peut pas être dangereuse. Mais est-il vrai que le féminisme n'a jamais tué personne ?

Elles s'appellent Maria, Noura, Judith, Diana, Christabel. Elles ont fait usage de la violence contre le patriarcat. Elles ont touché au grand tabou. Pour nourrir une réflexion sur la place de la violence dans la lutte contre le patriarcat, Irene nous raconte l'histoire de ces femmes violentes.
Portraits de militantes féministes qui ont eu recours à la violence pour lutter contre le joug du patriarcat. Certaines ont tué au nom de leurs convictions. Leurs parcours ouvrent une réflexion sur la place de la violence dans le féminisme et interrogent le préjugé sur la non-dangerosité des femmes. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 119 pages
Poids : 128 g
Dimensions : 12cm X 19cm
Date de parution :
EAN : 9791097088385