Le bateau-usine

de

chez Allia

Collection(s) : Petite collection

Paru le | Broché 174 pages

8.50 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

traduit du japonais et présenté par Évelyne Lesigne-Audoly


Thomas Ponsinet (Les Mots & les Choses)

Voici un livre au destin hors du commun. Ecrit en 1929, interdit, oublié, redécouvert en 2008 et succès retentissant au Japon. L'auteur, assassiné dans des conditions obscures en 1933, y relate la vie à bord d'un bateau de pêche au crabe au large du Kamtchatka et les conditions inhumaines de travail qui mèneront à une mutinerie. Inspiré de faits réels, Kobayashi nous donne à voir, dans une langue crue et radicale, les excès de la rentabilité à tout prix. Un constat et une colère qui résonne toujours aussi fort aujourd'hui. Le petit livre qui a tout d'un grand ! 

Natacha de la Simone (L'Atelier)

Documentaire-fiction écrit par un employé de banque qui a payé de sa vie son engagement pour la dénonciation des conditions d'existence des paysans au Japon, ce "Bateau-usine" fait le récit d'une rébellion au beau milieu de la mer, et renseigne la situation des ouvriers-pêcheurs de la filière du crabe. un récit édifiant, porté par la langue précise et gonflée d'un auteur sans concession.

Clémence Cochan (Le comptoir des lettres)

Au large des côtes japonaises dans les années 1920, un bateau-usine où on pêche et transforme le crabe. Un grand roman humaniste, aux scènes fabuleusement réalistes pour mettre en avant les conditions de travail et de vie des pêcheurs et ouvriers et les objectifs capitalistes.

 

Issu d'une famille de paysans du nord du Japon, Kobayashi Takiji, né en 1903, est employé à la Banque du Défrichement de Hokkaidô. Il s'intéresse parallèlement à la littérature et participe à la création de la revue Kurarute (clarté), dont le nom s'inspire du mouvement initié par Henri Barbusse. Dans le même temps, il découvre les conditions de travail des ouvriers et paysans de l'île d'Hokkaidô, où sa famille avait été contrainte d'émigrer lorsqu'il était enfant. Devant le succès de ses premiers livres, tant auprès des intellectuels qu'auprès des ouvriers et des paysans, il est mis sous surveillance par l'appareil de sécurité de l'État. La publication du Propriétaire absent, dans lequel il dénonce la responsabilité directe de la banque qui l'emploie dans la pauvreté des paysans, lui vaut d'être renvoyé à la fin de 1929. La parution la même année du Bateau-usine le consacre comme l'un des plus grands romanciers de la classe ouvrière japonaise. Mais, dans le contexte de la répression sévère des mouvements de gauche, l'ouvrage est censuré dès sa sortie. Le succès conduit Kobayashi à sa perte. Emprisonné à deux reprises puis libéré au début de 1931, il vit dans la clandestinité. Le 20 février 1933, il tombe dans un guet-apens de la police politique. Emmené au commissariat, il meurt sous la torture.
300 hommes embarquent sur un bateau pour aller pêcher le crabe et le préparer à la conservation. Issus de milieux paysans ou ouvriers de l'île d'Hokkaido, ils sont soumis au climat de la mer d'Okhotsk et affrontent des conditions de travail éprouvantes, jusqu'à la révolte, ultime chance de survie. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 174 pages
Poids : 166 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84485-961-7
EAN : 9782844859617