Le dolmen du Villard, Lauzet-Ubaye (04) et le contexte funéraire au néolithique dans les Alpes méridionales

réflexions sur le mobilier et les pratiques funéraires au Campaniforme en Provence

chez Presses universitaires de Provence

Collection(s) : Préhistoires de la Méditerranée

Paru le | Broché 222 pages

Public motivé

26.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Yann Ardagna, Fabien Convertini, Jocelyne Desideri et al. | avant-propos Xavier Delestre | préface Henri Duday


Présentation en français


Le Dolmen du Villard, Lauzet-Ubaye (04) et le contexte funéraire au Néolithique dans les Alpes méridionales

Réflexions sur le mobilier et les pratiques funéraires au Campaniforme en Provence

Le dolmen du Villard est l'unique monument mégalithique conservé d'un petit groupe de huit dolmens alpins découverts près de Gap et disparus à la fin du XIXe s. Situé au confluent de la Durance et de l'Ubaye, ¡l est signalé dès 1894. Les recherches sur cette tombe ainsi que sa restauration se sont déroulées de 1980 à 1983. La bonne conservation des restes osseux humains et du mobilier a favorisé l'étude détaillée du fonctionnement de la sépulture et du traitement des dépouilles. Les datations radiocarbone ont permis d'identifier deux périodes d'utilisation, l'une, au Bronze ancien, l'autre, au Campaniforme. Cette sépulture a accueilli au moins 25 individus immatures et adultes des deux sexes. Le mobilier est spécifique du Campaniforme. Pendant une partie de l'occupation, les défunts étaient déposés au centre de la chambre. Un espace de rangement d'ossements, une fois les corps décomposés, était situé contre le chevet. À son sommet, deux vertèbres de boeuf en connexion correspondant probablement à une offrande ont été déposées sur quatre pierres. Au nord, un espace quasiment vide d'ossements pourrait avoir été utilisé comme espace de circulation. Dans la partie conservée du tumulus à l'ouest ont été découverts des fragments d'os humains et quelques objets du Bronze moyen et final.

Cette étude du dolmen du Villard est accompagnée d'un bilan des pratiques funéraires en Provence au Campaniforme et au cours des périodes proches s'appuyant sur un corpus de sépultures qui permet d'en évaluer l'évolution.


Présentation en anglais


The Villard dolmen, Lauzet-Ubaye (04) and the Neolithic funerary context in the southern Alps

Reflections on furniture and funeral practices in Campaniforme in Provence

The Villard dolmen is the only preserved megalithic monument of a small group of eight alpine dolmens discovered near Gap and disappeared at the end of the 19th century. Situated at the confluence of the Durance and the Ubaye rivers, it was reported as early as 1894. Research on this tomb as well as its restoration took place from 1980 to 1983. The good conservation of the human bone remains and furniture has favoured the detailed study of the functioning of the burial and the treatment of the remains. Radiocarbon dating has made it possible to identify two periods of use, one in Ancient Bronze and the other in Campaniform. This burial site hosted at least 25 immature and adult individuals of both sexes. The furnishings are specific to the Campaniform. During part of the occupation, the deceased were placed in the centre of the room. A storage area for bones, once the bodies had decomposed, was located at the bedside. At its top, two connected vertebrae of oxen, probably corresponding to an offering, were placed on four stones. To the north, an almost empty space of bones could have been used as a circulation space. In the preserved part of the burial mound to the west, fragments of human bones and some objects of the Middle and Final Bronze were discovered.

This study of the Villard dolmen is accompanied by an assessment of funerary practices in Provence during the Campaniform and during the nearby periods, based on a corpus of burials that allows us to evaluate their evolution.
Epargné de la destruction depuis 1894, le dolmen du Villard est le seul monument mégalithique conservé sur un groupe de huit dolmens aux environs de Gap. La préservation des vestiges humains et mobiliers a permis une étude détaillée de la sépulture qui, associée à d'autres cas provençaux du Campaniforme, permet de retracer l'évolution des pratiques funéraires à cette période. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 222 pages
Poids : 678 g
Dimensions : 20cm X 26cm
Date de parution :
EAN : 9791032002803