Le parc à chiens

de

chez Stock

Collection(s) : La cosmopolite

Paru le | Broché 478 pages

24.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit du finnois par Sébastien Cagnoli


Azélie Carré (Le comptoir des lettres)

Quel meilleur apprentissage de l'économie de marché que la marchandisation de son propre corps ?

Lors de l'effondrement de l'ancien bloc soviétique, on connaissait les agences matrimoniales tournées vers l'Ouest; vous connaitrez dorénavant les trafics d'ovocytes et de mères porteuses.

Un roman choc sur le sort des femmes  et leurs perspectives de vie dans l'ex URSS.

Une réalité politique et sociale glaçante !

Helsinki, 2016. Olenka, assise sur un banc dans un jardin public, observe un couple et ses deux enfants en train de jouer avec leur chien. Soudain, une femme s'approche. Olenka sursaute : malgré les années, elle la reconnaîtrait entre mille. C'est Daria. Elle seule sait ce qu'a fait Olenka, d'où elle vient et de qui elle se cache.

Pendant un court instant, les voici à nouveau réunies, spectatrices impuissantes de la vie quelles auraient pu avoir, si elles avaient fait d'autres choix.

De la Finlande contemporaine à l'Ukraine post-soviétique, Sofi Oksanen lève le voile sur un pan de l'histoire européenne et retrace la trajectoire de deux femmes prises dans un implacable engrenage, dans un monde où le politique se mêle à la vengeance, la corruption à l'amour, et où le corps féminin est trop souvent réduit à une marchandise.
Helsinki, 2016. Dans un jardin public, Olenka sursaute en reconnaissant la femme qui s'assied à ses côtés, une soi-disant amie dont elle a ruiné la vie et qu'elle n'a pas vue depuis des années. Olenka pense qu'elle est sûrement là pour se venger. Une histoire d'amitié et de trahison qui alterne entre la Finlande contemporaine et l'Ukraine des premiers jours de la transition post-soviétique. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 478 pages
Poids : 495 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-234-08953-2
EAN : 9782234089532

Du même auteur : Sofi Oksanen