Le pays que j'ai dans la peau : mémoire d'amour et de guerre

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 436 pages
Poids : 656 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9782869700901

Le pays que j'ai dans la peau

mémoire d'amour et de guerre

de

chez Bibliophane

Collection(s) : Terra nostra

Paru le | Broché 436 pages

Tout public

25.00 Indisponible

traduit de l'espagnol par Anne Plantagenet


Quatrième de couverture

Personne en me voyant ne soupçonnerait qu'un jour un tribunal militaire m'a jugée et condamnée à la prison parce que j'étais révolutionnaire. Pourtant j'ai vécu cette vie-là. J'ai été témoin et artisan de la réalisation de grands exploits. J'ai porté en moi et accouché d'une Révolution faite de la chair, du sang et du désir de toute une nation. J'ai vu des foules entières célébrer la fin de quarante-cinq années de dictature, l'énergie énorme qui se déploie quand on ose transcender la peur, l'instinct de survie, pour un objectif qui dépasse l'individuel. J'ai beaucoup pleuré; j'ai beaucoup ri aussi. J'ai connu le bonheur d'abandonner le «je» pour embrasser le «nous». Et aujourd'hui, alors qu'il est si facile de tomber dans le cynisme, de ne plus croire en rien, d'écarter les rêves avant même qu'ils aient eu des ailes, j'écris ces mémoires pour défendre le bonheur qui vaut la peine de vivre, et même de mourir.

C'est l'histoire d'une femme. Elle est belle, issue d'un milieu aisé, mère de famille. A priori, elle n'a aucune raison de devenir révolutionnaire. Cependant, alors qu'elle n'a pas vingt-cinq ans, Gioconda Belli s'unit à un groupe clandestin, le front sandiniste, qui lutte pour renverser le dictateur régnant depuis des décennies sur son pays, le Nicaragua...

Biographie

Gioconda Belli est née au Nicaragua en 1949. Elle vit aujourd'hui à Los Angeles et à Managua où elle se consacre principalement à l'écriture. Ses romans ont connu des succès internationaux. Ses mémoires constituent un événement.