Les féminismes à l'ère d'Internet : lutter entre anciens et nouveaux espaces médiatiques

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 178 pages
Poids : 200 g
Dimensions : 13cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-86938-297-8
EAN : 9782869382978

Les féminismes à l'ère d'Internet

lutter entre anciens et nouveaux espaces médiatiques

de

chez INA

Collection(s) : Etudes & controverses

Paru le | Broché 178 pages

Public motivé

16.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Les mobilisations contemporaines pour la cause des femmes qui se déploient sur la toile sont souvent identifiées comme une quatrième vague du féminisme, voire un « néo-féminisme » en rupture avec les revendications des générations précédentes. En analysant un vaste corpus en ligne, cet ouvrage présente la diversité des expressivités féministes françaises à l'ère d'Internet tout en les resituant dans une histoire plus vaste. Les médias traditionnels hégémoniques perpétuent souvent des inégalités de genre dans leurs traitements de l'actualité comme dans leurs représentations.

En contrepoint, l'Internet et les réseaux sociaux ouvrent des espaces de parole alternatifs où des « contre-publics subalternes » rendent visibles au grand public des problèmes sociaux enracinés dans une domination patriarcale structurelle. Billets de blog, hashtags, campagnes virales, sites d'information alternatifs, vidéos pédagogiques...

La richesse des ressources numériques permet à des militantes chevronnées comme à des féministes « ordinaires » de faire entendre leurs voix pour dénoncer les injustices et violences de genre qui s'exercent dans toutes les strates de la société.

Biographie

Hélène Breda est Maîtresse de conférences en Sciences de l'information et de la communication à l'Université Sorbonne Paris Nord (USPN) et chercheuse au LabSIC. Ses travaux portent sur les représentations médiatiques, notamment à l'aune du genre, ainsi que sur leurs réceptions situées. Après avoir étudié les séries télévisées et leurs publics, elle s'intéresse aux expressivités féministes, mais aussi aux études de fans ou fan studies.