Les guerres secrètes des fourmis

sexe, meurtres et invasions terrritoriales

de

chez Favre

Paru le | Broché 210 pages

Tout public

22.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface Laurent Keller et Elisabeth Gordon


Organisées, disciplinées, dévouées... autant de termes que l'on retrouve fréquemment pour décrire les fourmis. Si vous avez déjà observé des colonnes de fourmis aller et venir sur votre terrasse, ce sont sûrement ces mots qui vous sont venus à l'esprit. On ne peut effectivement s'empêcher de s'émerveiller devant leur organisation invisible, sans petits chefs qui leur crient dessus, sans ordre apparent.

Pas étonnant que des penseurs, philosophes et scientifiques de tous bords - monarchistes, anarchistes, communistes, féministes, capitalistes... - aient pris les fourmis comme des exemples parfaits de la société telle qu'ils l'envisageaient. Mais il y a un point fondamental que nous semblons tous ignorer : les sociétés de fourmis ne sont pas harmonieuses ! Qui dit coopération, dit aussi conflits.

La vie en société génère des guerres à tous les niveaux, entre mâles et femelles, enfants et parents, entre castes et entre colonies. Certains conflits sont violents, comme les guerres entre colonies, les fourmis y déployant de véritables stratégies militaires, la mise en esclavage de fourmis d'une autre espèce ou encore l'explosion de fourmis kamikazes lors d'attentats-suicides. D'autres conflits sont plus discrets. Par exemple, chez certaines espèces, le sperme du mâle éjecte le matériel génétique de la mère de son ovule... permettant au père d'être l'unique parent de sa progéniture.

Ces différents conflits sont au coeur de la recherche actuelle sur les fourmis. Quelle est leur origine, quelles stratégies d'apaisement existent, comment plusieurs espèces arrivent-elles à coexister ? Pourquoi n'y a-t-il pas d'espèce « super-dominante » qui extermine les autres ? Partons à la découverte des sociétés de fourmis, des luttes qui les animent et des tromperies et manipulations subtiles qui les habitent !
La biologiste décrit les duels sans pitié qu'elle a organisé pour faire se confronter sept espèces de fourmis envahissantes. Mort simulée, décapitation ou explosion kamikaze font partie des moyens utilisés par ces stratèges. Ainsi, elle analyse la formation et la place de la classe guerrière au sein de l'organisation des fourmilières. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 210 pages
Poids : 470 g
Dimensions : 15cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8289-1615-2
EAN : 9782828916152