Les Lumières radicales

la philosophie de Spinoza et la naissance de la modernité (1650-1750)

de

chez Amsterdam

Paru le | Broché 999 pages

Public motivé

35.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit de l'anglais par Pauline Hugues, Charlotte Nordmann et Jérôme Rosanvallon | préface de Maxime Rovere


Salué comme un classique dès sa parution, cet ouvrage marque un tournant dans l'étude des Lumières et de la modernité. Jonathan Israel y défend l'idée selon laquelle la période qui va de l'âge d'or du rationalisme au siècle des Lumières doit être considérée comme un ensemble. Détournant notre regard de la France et de l'Angleterre - pays qui se disputent habituellement le rôle de centre géographique et historique de cette séquence - et des grandes figures qui, tels Descartes, Hobbes ou encore Voltaire, peuplent les manuels d'histoire et de philosophie, il nous donne à voir un mouvement transeuropéen marqué par l'onde de choc-Spinoza : pendant un siècle et demi, l'Europe a été travaillée en profondeur par le spectre du « spinozisme ». Cette constellation de penseurs radicaux a, par les débats et les polémiques qu'elle a nourris, accompli un véritable travail de sape des autorités établies et redéfini la modernité qui est encore la nôtre.

C'est cette histoire alternative des origines de l'Europe contemporaine, foisonnante, vivante et incarnée, que Jonathan Israel nous invite à parcourir au fil des pages qui constituent ce monument de l'histoire intellectuelle.
Une étude des Lumières et de leur unité à l'échelle européenne en vertu du développement des moyens de communication du monde intellectuel. L'auteur étudie aussi le rôle dans l'histoire moderne de sa branche radicale et de l'impulsion donnée par la diffusion de la pensée de Spinoza ainsi que l'impact mondial de sa remise en cause de la culture européenne traditionnelle. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 999 pages
Poids : 1172 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35480-219-6
EAN : 9782354802196

Du même auteur : Jonathan Irvine Israel