Les Maia

de

chez Chandeigne

Collection(s) : Collection lusitane

Paru le | Broché 816 pages

15.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

traduit du portugais par Paul Teyssier


Simon Gémon (Atout Livre)

Formidable peinture d'une société bourgeoise entre traditions et décadence, au Portugal à la fin du XIXe siècle. Vous y découvrirez les plus grandes passions corsetées dans les usages, une profonde et fine satire de cette noblesse en fin de vie, un intemporel chef d'oeuvre !

Charline Vincent-Lucas (Nordest)

Le roman sur Lisbonne !

Saga familiale, peinture de mœurs, c'est avec tendresse et ironie que Eça de Queiroz nous offre cette scandaleuse passion.

Les Maia - Épisodes de la vie romantique.

Jorge Luis Borges considérait Eça de Queiroz comme « un des plus grands écrivains de tous les temps » : Les Maia, paru en 1888, est indubitablement son chef-d'oeuvre.

Il appartient au genre des romans « cycliques » où l'on suit le destin non seulement d'une personne, mais d'une famille, précédant ainsi Les Buddenbrooks de Thomas Mann.

Le noeud de l'action est une sulfureuse histoire d'amour dans le goût romantique, mais le grand intérêt du récit est ailleurs : dans la peinture d'une société bourgeoise décadente ; dans l'évocation de la ville de Lisbonne qu'arpente le héros, Carlos de Maia, de la rue des « Janelas Verdes » jusqu'au Chiado ; enfin dans le personnage d'Ega, type du Portugais cultivé, hyperconscient, cosmopolite, enclin à dénigrer son pays auquel il est profondément attaché - comme Eça lui-même.

À la fois histoire d'une passion fatale, peinture de moeurs objective et virulente satire, ce livre, dont le rythme rappelle les romans anglais par son style à la fois lumineux, attendri et ironique, a immortalisé Lisbonne dans la littérature.
Robert Bréchon
A Lisbonne, Carlos de Maia vit une sulfureuse histoire d'amour qui fait scandale dans la société bourgeoise décadente de la fin du XIXe siècle. Saga familiale parue pour la première fois en 1888. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 816 pages
Poids : 453 g
Dimensions : 12cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36732-155-4
EAN : 9782367321554

Du même auteur : José Maria Eça de Queiros