Les racines des ombres

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 318 pages
Poids : 178 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7556-9389-8
EAN : 9782755693898

Les racines des ombres

de

chez Hugo Poche

Collection(s) : Hugo poche

Paru le | Broché 318 pages

Poche
7.60 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Les racines des ombres

Les Vosges.

Une profanation de cercueil réveille la mémoire d'un terrible fait divers survenu quarante ans plus tôt. L'enquête est confiée à Claire, jeune substitut du procureur. Des zones d'ombres apparaissent bientôt et viennent éclairer l'affaire sous un autre jour.

Entre un capitaine de gendarmerie hostile et une famille de forains dans le viseur de la justice, ses premiers pas sur le terrain vont s'avérer plus complexes que prévus.

Simultanément, un couple et leur petite fille de six ans emménagent dans une vieille maison à rénover. Mais ce qui devait être un nouveau départ pour Michel, fils d'un puissant industriel de la région, sonne bientôt comme une plongée dans les méandres d'un épisode tragique qu'il croyait oublié. Une peur tenace revient le hanter et va le conduire sur les traces de son passé. Et si quelque chose ou quelqu'un reliait les deux événements ? Et si l'ombre qui plane sur Michel depuis son enfance prenait racine au coeur des investigations menées par Claire ?

La vérité les attend. Mais pour l'atteindre, ils devront l'un et l'autre braver leurs propres démons.

Biographie

François Rabes
Réalisateur et scénariste, auteur de courts métrages multi-primés, clips musicaux et autres réclames (comme dirait Jean-Pierre Jeunet dont il fut le stagiaire après lui avoir adressé un courrier sous forme de story-board), François Rabes signe son premier roman avec Les racines des ombres et remporte le concours « Les Lieux Noirs », organisé par Fyctia et les éditions Hugo Thriller.

Avis des lecteurs

Anna A le 04/02/2022

Très bon

Une bonne intrigue et un très bon premier roman. Les personnages sont riches et ont tous leur part d’ombre, de telle sorte qu’on ne peut entrevoir l’issue de cette histoire avant la dernière page.