La rose dégoupillée

Madeleine, résistante. Volume 1

de , ,

chez Dupuis

Collection(s) : Aire libre

Paru le | Cartonné 136 pages

23.50 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

scénario JD Morvan & Madeleine Riffaud | archives Eloïse de La Maison


Marion Speiser (ATOUT LIVRE)

Madeleine Riffaud est une femme incroyable, exceptionnelle. 
Lorsqu'il a entendu parler de son histoire et a pu la rencontrer, Jean-David Morvan a tout de suite eu l'idée de cette bande-dessinée.
Quelle chance nous avons, de pouvoir lire ce témoignage, de découvrir la vie et la personnalité de Madeleine, Résistante.
Avec la même admiration, le même respect, la même émotion qu'en lisant La guerre d'Alan, chef-d'oeuvre d'Emmanuel Guibert, auquel on pense forcément.

- Comment je peux t'appeler ?

- Madeleine. Madeleine Riff...

- Chut ! Ne me dis pas ton vrai nom ! Tu as un alias de guerre ?

- Non, je...

- Choisis-en un pour notre prochain rendez-vous. Moi, c'est Paul.

1939, clans la Somme : la jeune Madeleine vit heureuse avec son grand-père et ses parents instituteurs. Du moins, jusqu'à ce que la Seconde Guerre mondiale n'éclate, que l'Exode ne jette la famille sur les routes et que l'adolescente, atteinte de tuberculose, soit envoyée dans un sanatorium perché dans les Alpes. Dès lors, Madeleine est bien résolue à réaliser un projet fou et nécessaire : lutter contre l'occupant.

Engagée dans la résistance avant sa majorité, torturée et condamnée à mort par la gestapo, Madeleine Riffaud témoigne pour la première fois sous forme graphique contre la barbarie nazie. Jean David Morvan a recueilli les paroles d'une mémoire qui n'a rien oublié et Dominique Bertail les a mises en images avec sensibilité et précision. Ainsi La rose dégoupillée, première acte d'une trilogie exceptionnelle, se révèle, au-delà de la bande dessinée, comme un manifeste combattant au service de la liberté.
La vie de Madeleine Riffaud, figure de la Résistance qu'elle rejoint en 1942, à Paris. Elle prend le nom de Rainer en hommage au poète Rainer Maria Rilke. Amie de Pablo Picasso, de Paul Eluard et de Hô Chi Minh, elle devient grande reporter après la guerre, s'engageant contre le colonialisme. Dans ce premier volume, elle évoque son enfance et son adolescence sous l'Occupation. ©Electre 2021
Format : Cartonné
Nb de pages : 136 pages
Poids : 1016 g
Dimensions : 24cm X 31cm
Date de parution :
EAN : 9791034742752

Du même auteur : Madeleine Riffaud


Du même auteur : Jean-David Morvan


Du même auteur : Dominique Bertail