Mystifications au XIXe siècle

un homme de lettres non recommandées

de ,

chez Ed. du Lérot

Paru le | Broché 515 pages

Public motivé

26.68 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

La mystification a souvent mauvaise réputation. On la juge d'un goût déplorable, pour la réduire à un simple amusement de potache désoeuvré, voire à l'oeuvre d'un maniaque prenant plaisir à persécuter ses amis ou ses semblables. Au pire, ce n'est qu'un jeu, mais un jeu qui vient déranger désagréablement l'ordre des choses. Il est dès lors de bon ton de proclamer que « les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures », comme il est entendu que de telles plaisanteries doivent rester inoffensives. Pourtant, ne peut-on se demander si les plus longues ne sont pas précisément les meilleures, et si la mystification, pratiquée d'une certaine manière, n'est pas une sorte d'oeuvre d'art ? Si c'est le cas, Paul Masson, dont on va lire l'histoire, a été un grand artiste.
Paul Masson (1849-1896) interrompt sa carrière de magistrat pour se consacrer à sa passion : lancer des mystifications. Il utilise de son mieux la puissance de la presse et de l'opinion publique pour livrer des fausses informations souvent provocatrices contribuant à créer une autre réalité. L'étude tente de reconstituer les faits et gestes du personnage et d'analyser sa stratégie. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 515 pages
Poids : 600 g
Dimensions : 18cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35548-068-3
EAN : 9782355480683

Du même auteur : Jean-Jacques Lefrère


Du même auteur : Jean-Paul Goujon