Nécessaire est la clôture

écrits de lycéens

de

chez L'Harmattan

Paru le | Broché 133 pages

15.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface Ananda Devi | avant-propos Gilles Halbout | introduction Catherine Daumas | postface Denis Rolland


« La littérature nous rassemble et nous ressemble. »

« Dans ce livre, des jeunes de Mayotte s'approprient ces temps étranges, enténébrés par l'angoisse, qui nous obligent au repli, à la solitude, parfois, à la distance par rapport aux autres, surtout dans cette société où la proximité est tellement importante ? »

« Les plus jeunes se réfugient dans la fiction, dans les anciennes légendes des lieux, dans les esprits et les créatures qui leur offrent cette protection magique à laquelle croient tous les enfants. [...] Le plus grand pouvoir des enfants est le rêve. »

« Plus on grandit, plus on est en prise avec la réalité. Les tortues, les makis, les roussettes ont un message écologique. Il y a même un maki appelé Darwin ! Les plus grands, eux, sont touchés par la solidarité qui se manifeste davantage, remplaçant parfois d'anciennes inimitiés. Ce temps de liberté, écrit l'un, permet à la famille de se retrouver. L'arbre d'ylang-ylang mourant, écrit une autre, s'est remis à vivre depuis que les odeurs de pétrole se sont dispersées. »

« L'on sent l'urgence et la liberté de leur propos, comment à travers l'écriture ils sondent leur pays, l'époque, leurs peurs, leurs espoirs, et comment l'écriture permet d'être. »

« J'aimerais leur dire de continuer à écrire, [...] parce que l'écriture est cette liberté suprême qui nous permet enfin de comprendre l'autre. »

Extraits de la préface d'Ananda Devi

Ce livre est issu d'un projet d'écriture spécifiquement pensé pour maintenir le lien avec les élèves de l'Académie de Mayotte pendant la pandémie.

Le confinement semble avoir dressé une vitre entre nous et le monde que nous ne percevons, nous n'entendons plus que de loin. Ce projet d'écriture est l'occasion de traverser la vitre sans la briser. C'est l'occasion pour les élèves des collèges et des lycées de Mayotte, dans des conditions parfois très difficiles, d'exprimer, par le biais de l'écriture, leurs rêves mais aussi leurs peurs, de partager leur appréhension du monde, de leur monde en cette période de confinement qui a mis parfois à mal leurs espoirs, qui a réveillé leurs angoisses.

L'École trouve ici une fonction profonde et transparente, comme l'eau du lagon : permettre aux jeunes de construire et faire entendre une parole. Ecrire, c'est donner du sens, se construire, grandir. « L'écriture permet d'être ».

Un très beau livre écrit en dialogue entre jeunes et enseignants, comme une empreinte de cette solidarité entre générations au coeur de l'éducation, comme une offrande à Mayotte, à sa jeunesse, sa culture et son patrimoine.
Recueil de textes de diverses formes écrits par des lycéens de Mayotte et issus d'un projet d'écriture spécifiquement pensé pour maintenir le lien avec eux durant la pandémie de Covid-19. Par le biais de l'écriture, ils expriment leurs rêves et leurs peurs, partageant leur appréhension du monde en cette période de confinement qui a mis à mal leurs espoirs et réveillé leurs angoisses. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 133 pages
Poids : 197 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-20879-4
EAN : 9782343208794