Ni poète ni animal

de

chez Flammarion

Collection(s) : Littérature française

Paru le | Broché 210 pages

18.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Marie Morel (Le comptoir des mots)

Une femme raconte son enfance en Roumanie alors que le mur de Berlin va tomber, ente une grand-mère qui perd la tête  et un grand poète qui devenu un véritable ami et mentor. Un récit d'enfance au charme indéfinissable, un beau portrait d'une femme qui prend son envol à sa façon !

Ni poète ni animal

Carmen apprend la mort soudaine du Grand Poète, sa seule attache à la Roumanie, au moment où elle traverse un rond-point occupé par un peuple prêt à tout renverser. Alors, elle a comme un éblouissement : les souvenirs d'une autre révolution, conduite par ce poète autrefois dissident, lui reviennent, intacts.

1989. Elle avait dix ans et écrivait des poèmes à sa « camarade maîtresse » pendant que sa mère, cachée dans la salle de bains, enregistrait des K7 audio à destination d'une amie passée à l'Ouest et que son père échangeait les savons de son usine contre des petits pains. À l'époque, tout cela lui paraissait aussi banal que la folie de sa grand-mère, surveillée depuis toujours par les autorités, ou que les ours des Carpates dont on disait qu'ils mangeaient les enfants.

De quel genre de vague à l'âme naît une révolution ? Est-ce une impulsion animale ou poétique ? En conteuse aussi insolite qu'inspirée, Irina Teodorescu puise dans les souvenirs vifs de son enfance pour mettre en scène trois générations de femmes - et quelques animaux à leur suite - que rien ne préparait à voir la grande Histoire tout bousculer.
Derrière le personnage de Carmen, l'auteure raconte la chute des époux Ceausescu en 1989, alors qu'elle est âgée de 10 ans. Pour elle, c'est aussi l'année de la révolution, conduite par le Grand Poète dissident, devenu plus tard son ami. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 210 pages
Poids : 238 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-08-149271-4
EAN : 9782081492714

Du même auteur : Irina Teodorescu