Nice, un siècle d'histoire populaire

1860-1960

de

chez Gilletta

Paru le | Relié 123 pages

Tout public

24.90 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

dessins originaux de Ernest Pignon-Ernest


Nice

1860 - 1960

Un siècle d'histoire populaire

De son « annexion » à la France de Napoléon III, comme disait « Peppino » Garibaldi, jusqu'à la fin du règne du « roi Jean » sous la Ve République, Nice a connu une extraordinaire expansion. De 1860 à 1960, la « capitale d'hiver » des têtes couronnées d'Europe s'est transformée en une démocratique cité balnéaire. La « Nissa la Bella » du progressiste Menica Rondelly fut aussi durant ce siècle de bouleversements la « Nissa rebella » des pionniers du socialisme comme Frédéric Stackelberg, du poète Guillaume Apollinaire, du Front populaire de Virgile Barel, des militants pour la paix, tel René Cassin, ou encore des artistes de l'École de Nice, annonciateurs de mai 68.

Paysans des vallées victimes de l'exode rural, Italiens fuyant la misère ou le fascisme, immigrés nord-africains et rapatriés d'Algérie, ceux-là aussi ont contribué activement à façonner l'une des plus belles villes de la planète.
Une histoire populaire de Nice, de son annexion sous Napoléon III à la mort de M. Jean, maire presque sans interruption de 1928 à 1965. Elle évoque les organisations syndicales, la diffusion du socialisme, la construction du monument aux morts, les grèves de l'entre-deux guerres, la Résistance, la guerre d'Algérie, etc. ©Electre 2019
Format : Relié
Nb de pages : 123 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 20cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35956-072-5
EAN : 9782359560725

Du même auteur : Philippe Jérôme