Poèmes

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 120 pages
Poids : 104 g
Dimensions : 12.5cm X 20.5cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-924652-31-2
EAN : 9782924652312

Poèmes

de

chez OIE DE CRAVAN

Paru le | Broché 120 pages

Tout public

11.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Les libraires en parlent

Solon Rocaboy (LIBRAIRIE L'ATELIER)

Chez Rimbaud l’éternité était la mer “allée avec le soleil”, mais chez le poète franco-ontarien Patrice Desbiens, tout simplement “l’éternité / é / ter / nue” et se trouve ainsi ramenée au quotidien le plus immédiat et souvent le plus drôle. Dans ces courts textes, l’auteur tantôt “nage sur place / comme un poisson / dans un poème” tantôt oublie “une de [s]es jambes / sous un banc / dans l’autobus”. Le quotidien est plein d’embûches déconcertantes qui ramènent à une dissonance plus personnelle avec les évènements, à une “infirmité” :

mais aussitôt que

 j’ouvre la bouche

 c’est comme si je

 chantais sous la douche

L’inconfort d’être francophone dans une province majoritairement anglophone (l’Ontario) participe probablement de ce décalage, mais l’écart de Patrice Desbiens est plus largement existentiel. Et cet à-côté des choses, cette excentricité (au sens littéral), il les résout par l’humour tendre et la fantaisie :

des nuages dansent

  un slow collé

  dans le ciel

ou encore ce poème sur les “frémilles”, fourmis en québécois :

si ça continue dmême

 moé jme strappe des

 antennes sa tête

 pi jmen va vive avec

 les frémilles

Biographie

Patrice Desbiens est né en 1948 à Timmins en Ontario. Il est considéré comme l'un des plus illustres représentants de la poésie franco-ontarienne. En 35 ans, il a fait paraître de nombreux recueils marquants, dont Un pépin de pomme sur un poêle à bois (Prise de parole, 1995), Prix Champlain. Il a publié chez L'Oie de Cravan Pour de vrai (2011), Les abats du jour (2013) et En temps et lieux : les cahiers complets (2017). Sa poésie cache de véritables bijoux surréalistes sous les apparences de la simplicité quotidienne. La force de cette poésie a suscité de nombreuses collaborations au théâtre ainsi qu'en musique, où il a inspiré Richard Desjardins, René Lussier et Chloé Sainte-Marie.