Pour une critique de la violence

de

chez Allia

Collection(s) : Petite collection

Paru le | Broché 62 pages

Public motivé

6.50 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit de l'allemand par Antonin Wiser


Si la police peut paraître partout semblable jusque dans les détails, il ne faut pas finalement se méprendre : son esprit est moins dévastateur dans la monarchie absolue, où elle représente la violence d'un souverain qui réunit en lui l'omnipotence législative et exécutive, que dans les démocraties, où son existence, soutenue par aucune relation de ce type, témoigne de la plus grande dégénérescence possible de la violence.
Une analyse morale de la violence en tant que moyen, dès lors que les fins sont justes. L'auteur soutient que c'est en définitive le droit qui s'octroie le privilège de la violence, puisqu'il serait menacé si elle s'exerçait en dehors de lui. Cependant, le droit positif constitue pour lui un obstacle à la justice véritable, de sorte qu'il défend l'usage de moyens d'action purs. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 62 pages
Poids : 70 g
Dimensions : 10cm X 17cm
Date de parution :
EAN : 9791030410532

Du même auteur : Walter Benjamin