Quentin Tarantino

un cinéma déchaîné

chez Capricci éditions

Paru le | Broché 170 pages

Public motivé

18.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier

dirigé par Emmanuel Burdeau et Nicolas Vieillescazes


Sorti début 2016, Les Huit Salopards, huitième long métrage de Quentin Tarantino, renoue avec la logique du huis-clos de son premier film, Reservoir Dogs, et se mesure à nouveau au western, trois ans après Django Unchained.

Les deux mots composant ce titre indiquaient un tiraillement entre dette et liberté. Le premier a une résonance cinéphile. Le second renvoie à une histoire d'esclave affranchi.

On pouvait toutefois entendre déchaîné comme une invitation à parler de Tarantino différemment. Une invitation à libérer son cinéma des chaînes de la cinéphilie et de la citation pour l'aborder enfin de front : comme un art du recommencement à neuf et non de la reprise.

C'est en tout cas le pari de cet ouvrage collectif, qui reparaît aujourd'hui dans une nouvelle édition augmentée, à l'occasion de la sortie des Huit Salopards.

Film par film, des critiques de cinéma, des philosophes et des anthropologues décrivent l'évolution et la nouveauté formelle, mais aussi historique et politique, de l'un des plus grands cinéastes de ces vingt dernières années.
A l'occasion de la sortie du huitième long-métrage de Quentin Tarantino en janvier 2016, The hateful eight, les différentes contributions de cette édition revisitent ses oeuvres à travers les problématiques suivantes : le cinéma et la culture populaire, le parler, l'acte de tuer, les rapports entre cinéma et histoire, etc. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 170 pages
Poids : 252 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
EAN : 9791023900965