Regards sur Chandolin.

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 163 pages
Poids : 318 g
Dimensions : 18cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-88927-914-2
EAN : 9782889279142

Ella Maillart ou La vie immédiate

de

chez Zoé

Paru le | Broché 163 pages

Tout public

22.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface Pierre-François Mettan | postface de Jérôme Meizoz


Les libraires en parlent

Julia Duroy (LIBRAIRIE L'ATELIER)

Avec la finesse et l'élan pour la vie qui lui sont propres, Ella Maillart dit toute la tendresse et l'apaisement qu'un lieu peut susciter.

Textes et photos racontent le Chandolin des années 50-60, refuge de la voyageuse après des années de grandes aventures.

Quatrième de couverture

Regards sur Chandolin

Juché à près de 2000 mètres dans les Alpes valaisannes, Chandolin devient la patrie d'élection d'Ella Maillart dès 1946, jusqu'à sa mort un demi-siècle plus tard. Les photographies rassemblées ici témoignent du regard émerveillé que l'exploratrice a posé au fil des décennies sur le village et ses habitants, sa vie religieuse et communautaire menacée par l'arrivée de la modernité. À travers des textes qui accompagnent ces images vibrantes, Ella Maillart raconte la construction de la route qui dès 1959 relie Chandolin à la vallée, déplore l'invasion des touristes, péril pour l'équilibre alpin, magnifie la montagne, sublime et dangereuse.

Ella Maillart ou la vie immédiate, texte hommage de Nicolas Bouvier, complète ce corpus, préfacé par Pierre-François Mettan, qui contextualise l'installation et la vie d'Ella à Chandolin, tandis que la postface de Jérôme Meizoz nuance le regard nostalgique de la photographe en révélant son arrière-plan : l'existence rude, le dénuement extrême de ces paysans montagnards.

Biographie

Ella Maillart (1903-1997) a été l'une des voyageuses les plus audacieuses de la première moitié du XXe siècle, navigatrice, figurante sur des plateaux de cinéma berlinois, aventurière dans les républiques soviétiques reculées, correspondante en Mandchourie, baroudeuse dans le Turkestan chinois, disciple de sages dans le Sud indien. Dès 1946, elle revient en Suisse et s'établit à Chandolin d'Anniviers où elle passe désormais six mois de l'année, « de la dernière à la première neige ».

Du même auteur : Ella Maillart