Rome, naissance d'un Empire : de Romulus à Pompée, 753-70 av. J.-C.

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 796 pages
Poids : 1936 g
Dimensions : 18cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7011-6495-3
EAN : 9782701164953

Rome, naissance d'un Empire

de Romulus à Pompée, 753-70 av. J.-C.

de ,

chez Belin

Collection(s) : Mondes anciens

Paru le | Broché 796 pages

Public motivé

49.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Rome, naissance d'un Empire

De Romulus à Pompée

753 - 70 av. J.-C.

Quand commence l'histoire de Rome ? Les auteurs antiques, comme Tite-Live ou Denys d'Halicarnasse, affirment que l'Urbs fut fondée le 21 avril 753 avant J.-C. par Romulus. Il aurait tracé ce jour-là sur la colline du Palatin le sillon fondateur.

Au cours des sept siècles suivants, cette cité du Latium, qui connut tour à tour la royauté et la république, s'est imposée aux communautés voisines puis à l'Italie et enfin au monde méditerranéen. Marquée de manière continue par la guerre, cette période se clôt avec le recensement de 70 avant J.-C qui enregistra pour la première fois l'ensemble des hommes libres de la péninsule au nombre des citoyens romains. Par l'ouverture de leur statut civique aux communautés vaincues, les Romains affirmaient leur prétention à l'universalité et à l'éternité de leur domination. Les conséquences de la conquête furent profondes : le contrôle de vastes territoires offrit à l'économie de Rome et des régions conquises des possibilités de développement considérables, et elle exerça un rôle majeur dans l'évolution de l'ordre social, des institutions et des pratiques politiques républicaines.

Des guerres contre les Étrusques aux affrontements avec Carthage, des premières heures de la royauté à l'institution de la république, Stéphane Bourdin et Catherine Virlouvet retracent les principales étapes de la mise en place de l'entité politique la plus durable de l'histoire. Elle reste, encore aujourd'hui, une référence dans la pensée contemporaine.

Près de deux cents documents iconographiques et une quarantaine de cartes originales éclairent cette histoire des premiers siècles romains, nourrie des dernières découvertes archéologiques et des travaux les plus récents.