Rouen sous la IIIe République : politiques et pratiques culturelles

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 441 pages
Poids : 788 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9782753500358

Rouen sous la IIIe République

politiques et pratiques culturelles

de

chez Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Paru le | Broché 441 pages

Public motivé

23.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface Jean-Pierre Chaline


Quatrième de couverture

HISTOIRE

Loïc VADELORGE

Rouen sous la IIIe République
Politiques et pratiques culturelles

LE propos de ce livre est de montrer ce que la vie culturelle d'une grande ville de province doit à la IIIe République. Cette période voit en effet s'affirmer conjointement les premières formes dé politiques culturelles publiques, l'essor du secteur associatif et la mise en place d'un marché des loisirs. Le paysage culturel qui s'esquisse ici relève d'une prodigieusè complexité. Le politique entremêle l'État, le département, les grandes villes mais aussi les communes de banlieue. L'associatif, structuré bien avant la loi de 1901, relaye et hiérarchise la demande sociale. Les industries culturelles enfin établissent leur légitimité au sein des anciens mondes de l'art.
Au-delà de l'analyse approfondie de ces structures culturelles, l'ouvrage entend aussi s'interroger sur les débats qui agitent la sphère locale entre 1870 et l940. Trois sont ici étudiés, qui donnent la mesuré de la distance qui sépare cette époque de la nôtre. Le premier, classique pour l'époque, oppose l'Église et l'État, de part et d'autre de la loi de Séparation de 1905. Second débat, tout aussi classique, celui qui oppose culture populaire et culture savante. Ville académique, Rouen s'évertue à préserver, son rang artistique et les processus de distinction qui permettent à la bourgeoisie d'exercer une véritable hégémonie culturelle sur la cité. Resté que l'impératif de démocratisation de la culture court d'un bout à l'autre de la période, des universités populaires de 1900 aux espoirs, localement déçus, de 1936. L'histoire de la banlieue éclaire ici l'histoire locale révélant des clivages toujours vivants entre les communes.

Biographie

Loïc VADELORGE est maître de conférences à l'université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines. Après avoir soutenu une thèse sur l'histoire culturelle de Rouen entre les deux guerres, ses travaux ont porté sur l'histoire des musées et du patrimoine. Il travaille actuellement sur l'histoire des villes nouvelles.